08 juin 2021

est-ce qu’un jour, tu m’auras oublié, moi aussi ?

Ce matin, je me suis levé en me demandant vraiment si un jour, tu m’auras oublié, moi aussi. Parce que si tu m’oublies, c’est que je ne serai pas le seul à ne plus faire partie de tes souvenirs. Et quand cette idée saugrenue mais probable m’effleure, j’avoue que j’ai tendance à la balayer d’un geste de la main. À reprendre une ancienne habitude, celle de faire l’autruche car ne pas affronter la réalité, c’est tellement plus confortable. C’est tellement moins triste. Ce matin, j’y ai longuement pensé. Parce que c’est sûr, un jour, tu... [Lire la suite]

09 mai 2021

entre Calypso et Sainte Germaine

Entre Calypso et Sainte Germaine, il y a monsieur le maire et il y a toi. J’avais décidé de ne pas regarder sur ma gauche, pendant cette portion de trajet, très courte, trop courte que j’ai faite, aller et retour, pour aller là où l’herbe est plus verte mais aussi plus chère. J’avais promis que je ne regarderai pas sur ma gauche, à l’aller et pas sur ma droite, au retour. Parce que ça m’aurait pincé le cœur et probablement, que je me serais alors réveillé et que je serais sorti de ce joli rêve que je fais depuis un temps que seuls toi... [Lire la suite]
20 janvier 2021

proctologue officiel

L’autre jour, dans une soirée privée, j’ai été présenté à un monsieur que je ne connaissais pas mais nous sommes restés un moment ensemble à parler d’abord de choses un peu anodines mais, quelques flûtes de champagne aidant, de choses de plus en plus personnelles. J’étais assez étonné moi-même de me sentir aussi bien avec quelqu’un que je ne connaissais pas mais il est vrai que rien n’est figé et je peux donc encore évoluer et même mieux que ça, je peux encore me surprendre tout seul. Oui, en général, je suis plutôt réservé quand je... [Lire la suite]
22 août 2020

un légume presque oublié

Vous voyez, le monsieur sur le fauteuil roulant, avec un plaid, là-bas ? Il n’est pas handicapé, il a juste un peu pété les plombs et plus personne n’arrive à le faire bouger ni à le faire parler. Il n’émet que quelques borborygmes, quelques gémissements ou quelques râles mais rien de plus. Et on sait qu’il n’est pas devenu invalide, physiquement parlant mais il refuse de se lever, de marcher ou autre. On est obligé de s’occuper de lui comme s’il était tétraplégique alors qu’il n’en est rien. C’est probablement une maladie... [Lire la suite]
28 mars 2020

achats de première nécessité (billet non garanti sans coronavirus)

Pardon madame, vous avez votre attestation de déplacement dérogatoire ? Merci. Attendez, ne partez pas, je vais contrôler votre caddy aussi, s’il vous plaît. Merci. Bon, tout d’abord, vous êtes combien dans votre foyer ? Vous vivez seule ? Parfait. Mais alors, dites-moi pourquoi vous avez acheté 6 paquets de 30 rouleaux de papier toilette ? Parce que vous êtes fragile des intestins et que vous avez tendance à faire diarrhée quand vous êtes angoissée ? C’est un peu exagéré, non ? Bon, et pourquoi dix,... [Lire la suite]
28 octobre 2019

cartouches filtrantes

J’ai passé une annonce sur le Bon Coin pour tenter de vendre des cartouches filtrantes Brita dont il me restait une dizaine d’exemplaires et au passage, j’offre ma carafe d’occasion qui a trois ans. J’avais mis un prix de 30 euros, ce qui est quasiment cadeau mais quelqu’un du Lot-et-Garonne m’en propose 25. Comme je ne suis pas chiche, j’ai dit oui et hier après-midi, la dame, ou le monsieur (au téléphone, je n’ai pas su savoir et quand nous nous sommes vus, en bas de chez moi, je n’ai toujours pas su trancher) est venu(e) chercher... [Lire la suite]

16 juillet 2019

mise en demeure

Monsieur, j’ai bien reçu votre mise en demeure et votre lancement de défi et sachez que vous ne m’impressionnez pas avec votre résultat de sept mètres quarante-huit. Vous ne m’impressionnez pas, d’une part parce que moi aussi, je peux lancer des défis aussi loin que vous et parce que je sais surtout les rattraper au vol et ça, ça n’est pas permis à tout le monde. Alors, oui, j’ai bien reçu votre cap-pas cap et ça tombe bien parce que le week-end dernier, j’étais chez mes parents et j’ai justement offert un jeu de cartes à mon neveu... [Lire la suite]
27 août 2017

trente-sept virgule deux

Il fait chaud, non ? On fait les paris ? Là, il y a quelqu’un qui propose trente-trois. Ça doit être un docteur. Il a peut-être envie de jouer. Moi, il y a longtemps que je n’ai pas joué au docteur et si ça devait m’arriver, là, aujourd’hui, subitement, je ne sais pas si je préfèrerais être le malade ou celui qui ausculte. Je doute. J’hésite. Je n’ai pas le courage de réfléchir plus loin que le bout de mon nez. Il fait un peu trop chaud et je n’ai envie d’aucun effort ni physique ni intellectuel. Là, on me balance... [Lire la suite]
07 août 2016

maldon

Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan Le monsieur, il m’a dit de faire la poussière, de passer l’aspirateur et ensuite, comme j’aurai encore du temps, de nettoyer la cuvette des WC puis de lancer une machine à 40° et s’il m’en reste, du temps, de préparer le déjeuner comme ça, tout serait fait et tout serait parfait dans le meilleur des mondes. Parce que comme c’est aujourd’hui dimanche, jour du seigneur pour les croyants et mais pas jour du saigneur pour les employés d’abattoirs, qu’on n’a plus de femme de ménage depuis plus... [Lire la suite]
03 août 2016

des noms à dormir sous l'eau

C’est vrai que s’appeler monsieur ou madame Têtevide, Courtecuisse ou Sèchepine, ça ne doit pas être facile tous les jours. Et c’est pire quand on est une femme et qu’on épouse un monsieur avec un patronyme de ce genre car accepter de le porter, c’est presque de l’inconscience. Ou de l’amour absolu mais l’amour intégral a-t-il des limites ? Idem pour les Chaudoreille, les Trompesauce et autres Sallé-du-Chou. Sans oublier les Lapisse, Lacrotte et Pécourt-Lecul-Joly. Non, je n’invente rien, oui, tous ces noms existent. Il suffit de... [Lire la suite]