13 février 2018

elle a l'E dans l'A

Peut-être que c’était prévisible mais moi, je n’ai rien vu venir. Je fais partie de cette probable majorité qui lui aurait donné le Bon Dieu sans confession alors que si ça se trouve, elle est le diable incarné. Vous vous rendez compte ? Et si le diable, c’était elle ? Et si le diable était une femme ? J’imagine la tête stupéfaite des machos de tous bords. Mon Dieu (si vous existez), le diable serait féminin ! Oh la la, quand on pense à tout ce qu’on lui a mis sur le dos, à Satan ! Avec sa gueule d’ange pour... [Lire la suite]