17 octobre 2018

aujourd'hui, j'ai eu le syndrome d'asperger

Eh oui, aujourd’hui, j’ai eu le syndrome d’asperger. Ça fait même deux fois en six jours. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Parce que pour m’en débarrasser, après, ça ne sera pas une mince affaire. Comme tous les problèmes d’habitudes qui deviennent des addictions. Le cerveau a ses raisons que le cœur ignore. En même temps, mon syndrome d’asperger, l’autre fois et aujourd’hui, c’est pour la bonne cause du ménage d’ici. Sinon, je ne me serais pas embêté à me contorsionner comme je viens de le faire, juste après déjeuner... [Lire la suite]

23 juillet 2017

pendant que je pédalais, je me creusais la tête et ça n’en valait pas la peine

Oui, au lieu d’aller au cinéma…Non, j’aurais dû commencer par « non, au lieu d’aller au cinéma » au lieu de dire « oui, au lieu d’aller au cinéma » mais bon, ça n’a pas une grande importance, il y a des sujets bien plus graves que ça, autour de nous. Donc, je reprends : au lieu d’aller au cinéma, j’ai décidé de jouer au « ni oui, ni non » et alors je suis parti à vélo histoire de prendre l’air et de me remuer un peu les fesses même si ce sont plutôt les jambes et en particulier les mollets qui ont le... [Lire la suite]
30 juillet 2016

le plus dur est-il fait ?

Je ne voulais pas courir comme un dératé et justement, à l’inverse, prendre un peu mon temps, comme disait Signoret. Mais non, le président, comme je le craignais a fait une promesse qu’il n’a pas tenue à l’instar de tous les présidents, ou presque. Alors que je stressais à l’idée de devoir emménager une fois mes congés terminés et mes nouveaux horaires, il m’a pourtant bien dit que mais non, on aura tout le temps, on ne va pas se crever à la tâche. Et moi, en bon électeur citoyen, je l’ai cru. Naïvement mais avec un léger doute... [Lire la suite]
14 mai 2016

la tête ou les jambes ?

Les deux, mon capitaine ! En ce moment, depuis le début de la semaine, depuis ma reprise après dix jours de vacances, en ce moment, donc, chaque matin, très peu de temps après être arrivé à mon travail, j’ai la barre au front et la tête prise presque totalement. Je suppose que c’est en partie dû à la climatisation. Je suis très sensible à ces installations, d’une façon générale mais là, ça devient systématique. En plus, si ça se trouve, je combine ce handicap avec un manque évident de sommeil. Me lever à 3h30 chaque nuit, ça... [Lire la suite]