17 août 2018

nos complexes complexes

Forcément, dans la rue, les gens se retournent plus sur toi que sur moi, Chouchou. Parce que globalement, on mate plus facilement (et avec plaisir) un mec plus jeune, un mec plus beau, un mec plus grand que moi. Un mec tout plus que moi. Ou alors, si on me mate, moi, ce n’est pas pour les mêmes raisons. Toi, si on te regarde, c’est certainement admiratif. Avec une certaine envie. Voire un certain besoin. Moi, on doit se dire « tiens, un vieux ! » Mais ils ne savent pas ce qu’il leur dit, le vieux, à tous ces gens qui le... [Lire la suite]