21 mai 2020

des cornichons à la mayonnaise

Je viens de me taper un gros bocal de cornichons (de taille moyenne) en moins d’un mois. Un bocal de 670 grammes, poids brut mais seulement 350 grammes, poids net. Donc, on ne peut pas dire que j’ai pêché par excès de gourmandise parce que 350 grammes, c’est quand même nettement moins que 670 grammes. Pas tout à fait la moitié mais pas loin. En même temps, alors que désormais, c’est un peu la mode de contester tout, systématiquement, je peux très bien dire que 350 grammes, c’est pile la moitié de 670 grammes, après tout, si c’est ma... [Lire la suite]

21 novembre 2019

dénigrement

Tout le monde se souvient du nombre de fois où François Hollande a été dénigré pendant son septennat. Je pense même que c’était la première fois qu’on manquait autant de respect à la fonction présidentielle. Et on appelait ça le Hollande bashing, traduction anglais du mot dénigrement, justement (deux mots qui finissent par « ment », en suivant, tiens, quelle surprise que cette consonance allitérative !...) Et le « bashing », comme on dit, dorénavant, ça marche pour tout. On parle de France bashing quand on... [Lire la suite]
18 août 2018

épisode numéro 1

Un feuilleton en trois épisodes, une mini-série comme à la télé, comme c’est assez à la mode. Voilà ce qui commence en ce samedi 18 août, alors que commence la fin de la haute saison, à mon travail, pour moi. Je vais pouvoir commencer à respirer un peu mieux. Je vais pouvoir me lever un peu moins tôt. C’est-à-dire que je vais sans doute revenir à mon horaire de saison intermédiaire : 3h15 ou 3h30, selon les jours. Je vais gagner une heure de sommeil. Cinq nuits sur sept. Cinq à sept. Donc, du plaisir à venir. C’est royal,... [Lire la suite]
06 octobre 2017

un corps de rêve

Je crois qu’on peut le dire. Oui, on peut le dire. Alors, je vais le dire : j’ai un corps de rêve. Et ne pensez pas que ça soit de la prétention mal placée de ma part, je ne suis pas comme ça. Il n’y a pas moins prétentieux que moi, du moins en ce qui concerne le physique. Je suis un mec banal. Un mec normal. Un gars ben ordinaire, comme l’a si magnifiquement chanté Robert Charlebois… Malgré tout, je ne peux pas faire autrement que reconnaître, en toute humilité, je le précise encore une fois, que j’ai vraiment un corps de... [Lire la suite]