18 août 2019

un ministre a bâillé : démission !

Un ministre a bâillé pendant un conseil, qu’il démissionne ! Qu’on le mette en prison ! Qu’on le pende haut et court. Oui, haut et court. C’est toujours plus efficace que si on le pendait bas et long. Je n’arrive pas à m’y faire, à ces polémiques créées pour occuper les temps d’antenne des chaînes d’infos continue. Je me demande toujours si ça intéresse vraiment le français moyen, de savoir que deux ministres ont assisté à une corrida alors que ça déplaît à ceux qui sont contre, aux défenseurs des animaux et aux... [Lire la suite]

29 août 2018

en moyenne, par habitant, en France

Moi, ce que je voulais écrire, ce dont je voulais parler, hier, je le sais, alors même si je ne le publie pas, pour moi, personnellement, ça ne change rien. Mais, maintenant, si certain(e)s sont quand même intéressé(e)s, je veux bien consentir, dans ma grande capacité de mansuétude et de bienveillance, à vous le dire. À vous faire part de cette information qui est stupéfiante. À un point qu’en la mettant dans la balance entre la démission de Nicolas Hulot et le résultat du sondage dont je vais parler après mon introduction, je crois... [Lire la suite]
14 juin 2016

mieux vaut en rire qu’en pleurer comme le disaient François-Marie et Pierre-Augustin

Y a des jours où j’me dis… Qu’il vaut mieux se dépêcher de rire de tout plutôt que d’en pleurer. Ou mieux vaut en rire qu’en pleurer. Je ne sais pas pourquoi mais ces deux citations me semblent tout à fait redondantes et curieusement, si elles ne sont pas de la même personne, elles sont de la même époque. À quelques quinze ou seize ans près. Comme Jean-Yves et moi, nous sommes de la même époque, mais là, à seize ans près réellement. En ce moment, il y a de quoi se les tatouer sur la figure, sur le cœur et dans le crâne, ces... [Lire la suite]
11 mai 2016

sur la mer calmé-ée

Oui, oui, on va dire que je me sens plus calme que ces deux derniers jours. Parce que j’ai sans doute mieux dormi la nuit dernière et parce que je me dis que toutes mes contrariétés ne sont que petites et sont tellement dérisoires en regard de ce que vivent d’autres centaines, milliers, millions de gens. Quand je vois que les habitants de Fort McMurray (au Canada) ont dû fuir leur maison encore intacte pour les plus chanceux et ont tout perdu, pour les autres. Quand je vois que certaine femme politique se fait mettre une main dans le... [Lire la suite]