21 juillet 2020

interférence (4)

Chaque jour, si possible avant 8h, je descends de mon cinquième étage et je me rends à pieds à la boulangerie qui se trouve à environ 300/400 mètres de là, mettons 350 mètres pour mettre (!) tout le monde d’accord. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il fasse beau, qu’il fasse jour, qu’il fasse encore nuit, j’ai la chance d’avoir un très bon boulanger et autant vous dire que j’en profite, il n’y a pas de raison de s’en priver. Tout est bon chez Jérôme B. dont je ne dirai pas le nom, par pudeur. Des crêpes, il y en a de toutes... [Lire la suite]

02 février 2020

des champs de crêpes

Des crêpes, il y en a de toutes les sortes, qu’elles soient déjà sucrées ou salées, comme celles que nous savons si bien faire en France ; qu’elles soient à mille trous comme celles qu’on mange au Maroc, vous savez, ces petites crêpes rondes (forcément) sur lesquelles on verse un peu de miel quand elles sont encore chaudes et ça fond dans la bouche et c’est un délice digne du paradis sur terre même si ce serait plus juste de dire qu’on pourrait se damner pour en manger une de plus. Il y a aussi des crêpes à l’autre bout du... [Lire la suite]