03 janvier 2020

un quatre-heures plutôt frugal

Hier, fin d’après-midi, début de soirée : zut, j’ai faim et même s’il est déjà 17h15, je peux encore faire quatre heures. D’autant que j’ai encore fait plus de vingt-mille pas, dans ma journée. Alors, on peut comprendre que j’ai envie de grignoter voire plus, dans l’après-midi. Encore d’autant plus qu’hier matin, comme j’avais mal à la tête, je n’avais pas très faim et donc, je n’ai pratiquement rien mangé et, comme je suis rentré de tout ce que j’avais à faire en ville à midi et demi, je me suis dépêché de faire réchauffer le... [Lire la suite]