20 avril 2019

mes vieux dans ton regard

À force d’avoir dormi cent ans dans mon beau château, une fois que le prince est venu me réveiller pour me faire renaître au monde, j’ai réalisé que j’avais pris un coup de vieux. Un sacré coup de vieux. Des creux ici et là, dans mon visage que j’avais tant de peine à reconnaître (j’ai toujours du mal quand je me lève, tant que je n’ai pas bu un café, comme on dit, je ne suis bon à rien – ce n’est pas vrai mais j’aime bien l’idée de le dire quand même) et des rides, dans le cou, des cernes autour des yeux : « Mes yeux,... [Lire la suite]