29 septembre 2020

comment, on est déjà fin septembre ?

Ah mais c’est déjà la fin septembre ? On arrive déjà à la fin du mois ? Oui, je sais, ce n’est que dans deux jours mais quand même, c’est comme si on y était déjà. Quand je pense que personne ne m’a rien dit, je suis limite vexé voire déçu. En fait, je me rends soudain compte que je n’existe pas vraiment aux yeux de ceux qui savent et qui ne me disent rien. Je dois faire partie des meubles. Pour celles et ceux qui viennent chaque jour pour lire ce que j’écris, c’est ça, je fais partie des meubles. Non, c’est pire, je... [Lire la suite]

23 septembre 2020

les mains fatiguées

Je pense que ça ne m’était jamais arrivé avant. J’ai déjà eu froid aux mains, j’ai déjà eu des ampoules aux mains à force de visser ou de dévisser en montant des meubles, j’ai déjà eu mal aux mains parce que je m’étais coupé, coincé, tapé dessus ou que sais-je encore mais je crois, non, j’en suis sûr, je n’avais encore jamais été fatigué des mains comme ce fut le cas, hier soir. Je ne sais pas ce que j’ai branlé (facile !) mais j’avais les mains crevées, épuisées, flapies. Des mains éreintées. Je suis éreinté des mains. Je suis... [Lire la suite]
30 décembre 2019

l’esprit de Noël, mon cul, oui !

Ah mais Noël est passé ? On ne m’a rien dit, à moi. De toute façon, on ne me dit jamais rien, à moi. C’est comme si je faisais partie des meubles, comme si j’étais devenu transparent, comme si je n’existais déjà plus. Non, non, non, St Éloi n’est pas mort, car il bande encore, car il bande encore… Et moi, là, j’ai envie de crier à tout le monde, à toute la terre, à tout l’univers que je suis comme St Éloi, quelque part, je ne suis pas mort, je vis toujours, 3615 j’existe ! Bon d’accord, si on m’avait embêté avec Noël,... [Lire la suite]
22 août 2019

je suis encore absent

Mais t’es pas là, mais t’es où, pas là, pas là… Oui, je ne suis pas là, une nouvelle fois. Je suis encore absent. Mais mon absence ne brille pas par sa présence. En réalité (et même si ça me fait un peu – beaucoup – mal de le constater, quand je ne suis pas là, personne ne s’en rend compte – donc, quand je suis là, ça doit être un peu pareil – je dois faire partie des meubles, on me voit peut-être mais on ne me regarde plus – on m’entend mais on ne m’écoute plus) ((ça, c’est de la parenthèse !)) Mais t’es pas là, mais t’es... [Lire la suite]
17 avril 2019

profil de compétences

Alors, que vais-je mettre dans mon profil de compétences ? Que vais-je bien pouvoir y mettre ? Parce qu’il faut que ça soit à la fois pertinent, justifiable et surtout, il faudrait que je puisse sortir un peu du lot, du gros lot. Sinon, vu mon âge, les recruteurs ne vont même pas jeter un œil sur mon CV. Tu parles, Charles, à près de 60 ans, je suis plutôt du genre invisible, je fais partie des meubles. Plus personne ne me regarde, plus personne ne me fait le moindre compliment, plus personne ne se retourne sur moi… À... [Lire la suite]
28 février 2019

tout ça pour une table sans plateau ?

Je le reconnais, je suis soupe-au-lait et ronchon réunis mais franchement, quand vous allez savoir de quoi il retourne, vous serez obligatoirement de mon avis, ça ne peut pas être autrement. Et alors, on ne pourra plus me reprocher de râler pour un oui ou pour un non. Mi-janvier, le patron commandes des meubles un peu partout pour aménager l’appartement du huitième qu’il vient de faire refaire et qu’il veut louer assez vite car maintenant, ça suffit, un an de travaux ou presque, ça commence à faire un peu long et il va bien falloir... [Lire la suite]

18 février 2019

manque réel de motivation

Il y a des jours comme ça où on manque réellement de motivation. J’ai tellement donné depuis mon réveil, ce matin que là, en rentrant chez moi, à 14h30, je n’en puis plus. J’ai un coup de barre que même un Mars n’aiderait pas à faire partir (en plus, je n’aime pas le chocolat !) et je n’ai qu’une envie : celle de me mettre sur un transat sur la terrasse et me la couler douce au soleil. Sauf que pour l’instant et jusqu’en mars, environ, il n’y a pas encore de soleil sur ma terrasse, il n’en manque pas beaucoup pour qu’il nous... [Lire la suite]
21 juillet 2016

je me démène, âgé

Pas toujours simple de se retrouver dans un nouvel appartement avec beaucoup de nouveaux meubles et pas encore la moitié de ses affaires déballées. Pas toujours simple car en plus, quand on se lève aussi tôt que moi, on n’a pas toujours envie de s’y mettre l’après-midi alors qu’un fauteuil tout neuf vous tend ses bras (ou le canapé, idem sans oublier le lit qui a besoin d’être rassuré, lui aussi, dans cette chambre inconnue pour lui) et donc, parfois, ça accentue le coup de mou que je suis en train de vivre depuis ma reprise. Je... [Lire la suite]
18 juillet 2016

et tous les cartons sont montés

Commencé à 8h30, hier matin, le déménagement a pris fin à 22h pétantes, hier soir. Avec 34° à l’ombre et plus de 44° sur la terrasse en plein soleil, vers 17h30, heureusement que ce n’est pas moi qui les ai charriés, tous les cartons et tous les gros meubles. Mais j’ai fait ma part, en portant nombre de colis pas trop lourds, des objets, des sacs… car quand j’ai vu que ça allait prendre plus de temps que prévu, je ne suis pas resté les bras ballants. Mais bon sang, que ce fut long. Long comme un jour sans pain. Et je suis resté seul... [Lire la suite]
11 juillet 2016

il faudra du temps pour s'en remettre

Normalement, j’attaque ma dernière semaine dans cet appartement que j’occupe depuis seize ans. Avec un peu de chance, si tout se passe bien, aujourd’hui, demain et après-demain, nous allons pouvoir confirmer dimanche prochain pour le déménageur. Et dimanche soir, nous devrions dormir là-bas, à la Factory. À l’autre bout de Bordeaux. Près du pont Chaban-Delmas. Un peu plus au calme. Un peu plus à l’air. Mais toujours en ville quand même. Hier, Isabelle, ma cousine, pas la femme de ménage, est venue passer la journée avec nous et nous... [Lire la suite]