22 octobre 2018

la cuisine dominicale

D’aucuns vont à la messe, le dimanche. Pas moi. D’ailleurs, je pense que je suis même loin d’y retourner un jour. Que ce soit un dimanche ou un autre jour de la semaine. Déjà, même pour mes propres funérailles, il n’y aura pas de cérémonie religieuse. Juste un barbecue et je me suis porté volontaire pour jouer le rôle du mouton qui finira en méchoui. Et surtout, surtout pas de curé, pas de fleurs ni de couronnes. Pas de messe. Pas de prière. Pas de salut pour mon âme vu que je n’en ai pas. C’est ce que je viens d’expliquer à deux... [Lire la suite]

07 décembre 2017

ni pour, ni contre mais zut, crotte, quoi

Je n’ai rien contre lui-même si je n’avais rien pour non plus. Je dis juste que trop, c’est trop. Je suis effaré de cette démesure qui n’a pas cessé de toute la journée d’hier. Les chaînes de télé et de radio monopolisées exclusivement autour de l’événement.  Programme unique pour tout le monde. Et pourquoi pas jusqu’à la fin de la semaine ? Le prochain match de foot retransmis à la télé pourrait n’être joué que sur une pelouse à l’effigie du rockeur mort. La messe télévisée de dimanche pourrait lui être consacrée. Tous les... [Lire la suite]
23 novembre 2017

le fruit de ses entrailles

Ou le fruit de son travail… Quand j’étais petit, que j’allais à la messe ou au catéchisme et qu’on nous faisait répéter les prières, toujours les mêmes, le Pater Noster et l’Ave Maria, je préférais nettement le premier à la seconde. Pourtant, m’adresse à la vierge Marie, c’était un peu comme parler à une deuxième maman, ça avait quelque chose de douillet. Sauf à partir de la quatrième phrase où là, tout d’un coup, ça me dégoûtait un peu. Il faut dire que j’ai toujours été un peu (!!!) délicat et les mots ont toujours eu du pouvoir sur... [Lire la suite]
14 mai 2017

ma propre investiture

Est-ce parce que je suis en vacances et donc, un peu déboussolé même si nous ne sommes que dimanche et que mon propre rythme biologique n’a pas encore été bouleversé pour ce qui ne ressemble pour l’instant qu’à un week-end ordinaire ? En tout cas, je me suis levé à 3h30 en allant allumer la cuisine, en me préparant à sortir la boîte de café pour en mettre dans le filtre et j’ai regardé l’heure. Il n’était pas celle que je croyais. C’est sans doute pour ça qu’il faisait encore si noir. Alors, j’ai tout laissé en plan et je suis... [Lire la suite]
18 mai 2014

des odeurs nuisantes

C’est étrange, je ne sais pas ce qui m’arrive ce soir, mais je te regarde comme pour la première fois… Non, pardon, je me suis trompé. Ça commence comme la chanson de Dalida et Alain Delon, Paroles Paroles mais je me suis juste embrouillé les pinceaux, mélangés les panards, mixé les panais ( ?) car je voulais seulement dire que : c’est étrange, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, à ce mec, dans la rue, tout à l’heure mais franchement, il y a de quoi se le demander. Et je me le demande. Et je me remercie de m’être posé la... [Lire la suite]
23 mars 2014

aimez-vous les uns

À neuf heures, dans quarante-cinq minutes, quand je sortirai pour aller voter (allez voter, c’est important et ça a l’avantage d’être gratuit !), il sera trop tôt pour me rendre à la messe dominic-nic-nicale, contraint et forcé car, au cas où vous ne le sauriez pas, je ne suis pas fou de la messe mais j’aime bien les contrepèteries. Et si je me sens obligé d’y aller, c’est parce que de temps en temps, je me rachète une conduite afin de tenter de sauver un bout de mon âme de mécréant. Mais comme à chaque fois, j’ai beau me forcer,... [Lire la suite]