27 novembre 2020

ciao, Christophe

Mardi soir, ouverture du journal télévisé de France 2 et en ces temps d’épidémie mondiale, de crise sanitaire inédite avec tout ce qui s’ensuit : plus de cinquante mille morts dans notre pays, des dizaines de milliers de gens malades, des commerces qui n’en peuvent plus de ne pas pouvoir ouvrir pour travailler et donc pour vivre ; en ces temps de crise sécuritaire où la menace terroriste n’a pas disparu ; que nous apprend-on ? La mort de Diego Maradona. Le grand footballeur argentin occupe les dix premières... [Lire la suite]

29 mars 2020

mots contaminés (billet non garanti sans coronavirus)

Nous couvrirons la couvaison et nous croirons que la corrasion après qui nous courrions en avions sans raison depuis des ravins et des ravins allait pouvoir s’ouvrir d’une simple oraison. Nous cuirons un ourson et un oursin tous deux racornis dans une espèce de cuvaison et nous incurvons des couvains dans le but de les ranger dans des ouvroirs. À nos avirons, nous arrivons et nous nous ouvrirons, pas comme des vaincus nourris au feu des convois. Croirons-nous et sourirons-nous encore ? Ça sera beaucoup plus difficile d’écrire un... [Lire la suite]
11 octobre 2015

cinq heures de réveil

La première fois que je me suis réveillé, j’étais paradoxalement dans un sommeil dont je ne pouvais mesurer ni même soupçonner la profondeur parce que justement, je dormais. Comme un bienheureux, pour une fois, si je peux me permettre. Un sommeil plein. Sans fond. À fond. Et je me suis réveillé et j’ai regardé l’heure. Il était 03:14. J’ai réalisé que ma vessie était pleine. Pi, j’ai de nouveau regardé l’heure, il était toujours 03:14. Deux fois 03:14. En peu de temps. Alors je me suis levé et je suis allé faire Pi-Pi. La deuxième... [Lire la suite]