06 novembre 2019

ce que je préfère en toi

L’autre, là, le mec qui est là-bas, tu sais que tout le monde le surnomme Bouton d’Or ? Tu sais pourquoi ? Eh bien tout simplement, il a le teint tout jaunâtre et il a plein de verrues sur la figure. On est loin du sens du compliment, hein ? Non, moi, avec toi, je ne me permettrais jamais de dire de telles choses parce que je n’en ai aucune à dire. Je t’aime comme tu es. Et même si tu étais moche, je ne te le dirais pas et je ne le dirais à personne parce que comme je te verrais avec les yeux de l’amour, je ne verrais... [Lire la suite]

17 novembre 2018

non, ne me dites pas que vous trouvez que je suis en colère, vous vous trompez

Mais ils étaient où, pas là, ils étaient où, pas là, les gilets jaunes, quand j’ai quitté mon travail, ce matin, à 5h31 (environ) ? Hein, ils étaient où ? Pas là. Bande de feignasses, tiens ! Je suis content car j’ai réussi à aller travailler et à en revenir sans être bloqué par ces frustrés des gilets jaunes. Bon d’accord, je ne voulais pas prendre un jour de congé à cause d’eux (ou alors, je leur aurais facturé ? Non, je pense qu’ils n’auraient pas accepté) mais, et je peux le dire maintenant que je suis chez... [Lire la suite]
11 juin 2017

pas tous les matins, en me rasant

Non, je n’y pense pas tous les matins, en me rasant car je ne me rase pas tous les jours et encore moins le matin. Au mieux, c’est après le boulot, vers midi, quand je suis rentré chez moi et quand c’est le week-end, c’est quand ça me prend. Et en plus, je me rase deux ou trois fois par semaine, pas plus. Parce que zut, je n’ai pas que ça à faire. Se raser ? On en rêve quand on est adolescent et que ça ne pousse pas assez vite car on est obsédé à l’idée de devenir un homme, un mec. Mais avec le temps, on y trouve plus de... [Lire la suite]
25 décembre 2015

pouffe de circonstance

Franchement ? On était tous d’accord pour dire qu’elle l’avait bien cherchée, la pouffe perchée sur ses chaussures à semelles compensées, toute maquillée de partout et surtout, avec son short à ras le bonbon, même s’il fait grand soleil, dehors, on est quand même au mois de décembre, ce n’est pas du tout la saison de montrer son entrecuisses aux premiers quidams venus, si ? En tout cas, non seulement elle était à la limite du ridicule, déguisée comme elle l’était mais en plus, tout dans ses attitudes témoignait d’un... [Lire la suite]
19 août 2014

un 'tit canon

Bon, je vais faire dans le culturel, ce matin, à cette heure matinale où certains sont déjà accoudés au zinc du bistrot du coin, en train de boire non pas un café bien chaud, bien noir et bien stimulant mais plutôt un 'ti canon de rouge, de blanc ou de rosé. C'est vrai ça, on en parle, on en parle mais on ne sait pas de quoi on parle. Boire un 'ti canon, un dernier pour la route, mais sait-on seulement d'où ça vient, cette expression pour le moins curieuse ? Il faut donc savoir que le canon en question vient de l'époque où les... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 août 2014

l'aphasique

La question que je posais hier, c’était : suis-je partiellement, totalement, temporairement aphasique ? Non, je pense que je suis juste comme tout le monde. Je suis juste comme tous les mecs de près de cinquante-cinq ans. Je suis comme tous ceux qui se prénomment Stéphane et qui ont une activité intellectuelle qui fonctionne en trois/huit et bref, je suis comme tous ceux qui sont comme moi. C’est-à-dire, tout seul, si on part du principe que je suis un cas unique et comme tout le monde, si on part de l’autre principe, que... [Lire la suite]