21 mai 2020

des cornichons à la mayonnaise

Je viens de me taper un gros bocal de cornichons (de taille moyenne) en moins d’un mois. Un bocal de 670 grammes, poids brut mais seulement 350 grammes, poids net. Donc, on ne peut pas dire que j’ai pêché par excès de gourmandise parce que 350 grammes, c’est quand même nettement moins que 670 grammes. Pas tout à fait la moitié mais pas loin. En même temps, alors que désormais, c’est un peu la mode de contester tout, systématiquement, je peux très bien dire que 350 grammes, c’est pile la moitié de 670 grammes, après tout, si c’est ma... [Lire la suite]

29 mai 2019

TGV 8433, voiture 12, place 52

Eh bien voilà, ce court mais bref séjour à Paris et en Essonne a pris fin. Je suis déjà dans le train du retour et je serai revenu à Bordeaux en début d’après-midi, je n’aurai pas déjeuné mais ce n’est pas grave, je trouverai bien quelque chose à me mettre sous la dent, comme disait Ève, au Paradis, pas le Latin, l’autre. J’ai toute l’après-midi pour me remettre de mes émotions. Ces deux derniers jours ont été intenses, riches en retrouvailles, certaines avec des disparus depuis vingt ans et d’autres depuis encore plus que ça. C’est... [Lire la suite]
28 avril 2018

tout jaune pendant vingt minutes et de moins en moins jaune pendant trente minutes

Aujourd’hui, c’est jour du gras. C’est samedi gras. Une fois de temps en temps, ça ne peut pas faire plus de mal que le sucre. Alors, comme le sucre, je n’en abuse pas, sauf occasionnellement, là, j’ai décidé de mettre en pratique le fait de manger plus de lipides que de glucides. Car les premiers permettent d’absorber les derniers, d’après ce qu’on dit depuis quelques mois. Et là, pendant vingt minutes, le temps que les frites cuisent dans le four, toute jaunes, je vais commencer à préparer la poêle pour les œufs au plat, avec,... [Lire la suite]
24 mai 2017

trois plaisirs régressifs

Il y a des choses pour lesquelles je pourrais presque me damner. J’ai bien dit « presque » parce qu’il ne faut pas exagérer non plus. Mais c’est sûr que j’adore ça et surtout quand je peux le faire en cachette. Sinon, ce n’est pas très drôle. La première de ces choses, on va dire que c’est le plat principal. Il s’agit d’un petit sandwich un peu particulier qui ne comprend que deux ingrédients : du pain et des pommes de terre. Mais pas n’importe lesquelles, de la baguette bien fraîche et des chips et encore mieux,... [Lire la suite]