28 mai 2020

et re-splatch !

Il fait chaud et je ne sais pas si ça a un rapport avec la température mais je trouve qu’il y a de plus en plus de gens bizarres, dans la rue. Et pas que dans la rue, dans le tram, aussi. Et au volant de leur voiture. Et dans les magasins. Et dans les parcs ou les quais de Garonne. Dans une partie de ces endroits, le port du masque est obligatoire et pourtant, il y a une minorité de gens, surtout des jeunes, qui ne respectent pas cette nouvelle règle de vie ensemble. C’est un peu leur problème mais c’est beaucoup le nôtre. Je n’irai... [Lire la suite]

23 mai 2020

uniquement sur rendez-vous

Avec le coronavirus, le confinement et le déconfinement, plein de choses ont déjà changé dans notre quotidien. Non seulement, il y a les lavages de mains systématiques presque trente ou quarante fois par jour (peut-être plus) ; non seulement, il y a le port du masque voire d’une visière ; non seulement, il y a les distances physiques entre 1 et 2 mètres ; non seulement, il y a le contingentement des clients dans tous les magasins et lieux ouverts au public mais il y a aussi la prise de rendez-vous pour tout :... [Lire la suite]
22 mai 2020

masque obligatoire

J’ai longuement hésité mais je pense que ça va m’être impossible de passer outre cette décision qui me coûte mais contre mauvaise fortune, je vais, nous allons tous faire  bon cœur et oublier certaines contraintes car la sécurité de tous prévaut sur le confort et le bien-être de l’instant. Donc, dorénavant (et surtout dorénaprès), il va falloir respecter certaines règles de bonne conduite pour tous les lecteurs et trices de ce blog. Il est hors de question que celui-ci passe outre les mesures de protection sanitaire qui sont... [Lire la suite]
11 mai 2020

c’est quoi, ce masque, par terre ? (billet partiellement déconfiné)

Hep, oui, hep ! Vous, là, devant, vous avez fait tomber votre masque par terre ! Je l’ai pas fait tomber, je l’ai jeté, j’en ai plus besoin ! Vous l’avez jeté par terre ! Mais pourquoi vous l’avez jeté  par terre ? Parce qu’il est dégueulasse et que j’en ai plus besoin, tiens ! Mais pourquoi vous ne l’avez pas jeté dans une poubelle ? Parce que je voulais plus y toucher, c’est trop dégueulasse ! Mais vous auriez pu attendre d’être chez vous pour le jeter, vous en aurez peut-être encore... [Lire la suite]
26 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (2) (billet contaminé au Covid 19)

Dans la série : dorénavant, je porte un masque parce que c’est obligatoire, voici la suite des choses qu’on ne peut plus faire quand on a le sien sur la figure. Tout d’abord, on ne peut pas se brosser les dents avec sous peine de le déchirer s’il est en papier et sous peine de le détériorer s’il est en tissu. N’oublions pas que les masques sont des objets fragiles, surtout quand ils ne sont pas réutilisables, comme la plupart d’entre eux. Donc, il vaut mieux se brosser les dents avant de le mettre sur soi. Avec un masque, on ne... [Lire la suite]
25 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (billet contaminé au Covid 19)

C’est idiot mais il y a des tas de choses qu’on ne peut plus faire avec son masque, devenu ou sur le point de devenir obligatoire. Et chaque jour qui passe, monotone, toujours pareil au précédent et au suivant, je liste toutes ces choses devenus impossibles à faire quand on porte le sien, de masque. Déjà, on ne peut plus manger ni boire, sinon, on s’en met partout et on salit ses vêtements comme un gros dégueulasse qui n’a aucune éducation. Mais on peut bâiller sans mettre sa main devant… On ne peut plus se moucher non plus, avec son... [Lire la suite]

22 septembre 2019

mauvaise humeur ?

Émile-Auguste Chartier*a dit que « le pessimisme est d’humeur et l’optimisme est de volonté », soit. Moi, je veux bien, je suis même assez d’accord avec lui car pour être heureux, je pense que quelque part, il faut le vouloir et être heureux, c’est rester optimiste. Et inversement. Moi, j’ai tendance à être plus pessimiste, globalement, que le contraire et je m’en cache car je n’en suis pas fier. Aujourd’hui, on peut même dire que je fais mon pessimisme coming out. Je l’avoue officiellement. Jusqu’à présent, peu de gens... [Lire la suite]
10 août 2019

un samedi matin ordinaire

Ça aurait pu être un samedi matin ordinaire mais je ne suis pas sûr que ça le soit ou que ça le reste. D’abord, je me suis levé un peu trop tôt pour quelqu’un qui ne travaille pas, qui ne travaille plus et pourtant, Dieu (s’il existe) sait que je fais partie de ceux à qui appartiennent le monde, en règle générale et matinale. Mais là, quelque chose m’a poussé hors de mon lit, comme une envie pressante de savoir quelque chose que j’ignorais encore. Comme un pressentiment. Mais aussi, comme si j’entendais la pluie tomber parce qu’elle... [Lire la suite]
25 novembre 2018

un homme a traversé le désert sans rien boire

  Un homme a traversé le désert sans rien boire Et parvient une nuit sur les bords de la mer Il a plus soif encore à voir le flot amer Cet homme est mon désir, la mer est ta victoire.   Tout habillé de bleu quand il a l'âme noire Au pied d'une potence un beau masque prend l'air Comme si de l'amour - ce pendu jaune et vert- Je voulais que brûlât l'horrible main de gloire.   Le pendu, le beau masque et cet homme altéré Descendent dans l'enfer que je creuse moi-même Et l'enfer c'est toujours : Je voudrais... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
06 janvier 2017

s'en sort toujours

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis allongé, attaché, dans cette pièce sombre, à peine éclairée à un seul angle, d’un néon faiblissant mais j’aimerais bien savoir pourquoi je suis ici et pas dans mon vrai lit. Tant qu’à dormir, j’aime mieux l’idée de ma couette que cette espèce de table dure comme tout et ces sangles aux chevilles et aux poignets pour m’empêcher de bouger les jambes et les bras. Mais je suis donc prisonnier ? Je viens de réaliser ça… En plus, j’ai soif. Et je n’ai pas forcément très chaud. Pourtant,... [Lire la suite]