17 mars 2019

je n'ai pas une vie facile

Je n’ai pas une vie facile pour ne pas dire que j’ai une vie difficile. On est dimanche matin et à 6h30, j’ai déjà fait plusieurs choses (j’ai fait deux pipis, couler le café, mangé un morceau, écrit deux mails, parcouru une revue que j’avais presque terminée hier soir et pris un comprimé contre le mal de tête) et maintenant, je dois faire ma liste des menus jusqu’à jeudi prochain et, par voie de conséquence, ma liste de courses ad hoc (sauf que je ne prévois pas d’acheter du haddock, hein, qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions,... [Lire la suite]

06 décembre 2018

gilet jauni

Oh vous savez, c’est dur. Non, vous ne pouvez pas savoir comment c’est dur. Comment la vie est dure. Ben non, vous ne pouvez pas le savoir, vous, vous devez gagner des mille et des cents, vous devez avoir une belle bagnole, vous ne devez pas avoir de problèmes pour les fins de mois ni pour les fins du monde. Vous ne pouvez pas imaginer comment ça fait mal de voir le frigo vide à partir du 15 du mois. Et ce n’est pas parce qu’on a un congélateur plein qu’on peut se permettre de piocher dedans pour manger. Non, moi, je vous dis que... [Lire la suite]
14 octobre 2018

on s’appelle et on se fait un opéra-bouffe

Cet après-midi, c’est ma rentrée culturelle. Un opéra, le premier de la saison. Non, pardon, plutôt une opérette. Non, je me suis encore trompé, d’un opéra-bouffe puisqu’il s’agit de la Périchole de Jacques Offenbach. Un opéra-bouffe mais j’ai prévenu le patron, avec qui je vais m’y rendre que j’aurai déjeuné avant car ça commence à 15h et ça dure au moins 2 heures et moi, je ne pourrai pas attendre tout ce temps pour manger. D’ailleurs, hier, je suis passé le voir dans l’après-midi, le patron et en partant, je lui ai crié : on... [Lire la suite]
12 août 2017

faut-il chercher des idées d’animation ?

Encore une fois, ce n’est pas le tout de penser à manger et à boire, je me demande s’il ne faudrait pas en plus prévoir de quoi animer un peu la soirée… C’est vrai ça, j’ai quand même un peu l’habitude de faire le clown quand il y a une fête et là, pour l’instant, je n’ai encore rien prévu. Que peut-on faire lors d’une crémaillère ?  La pendre ? Oui mais non, je n’ai pas de cheminée et donc, ça va être difficile de pendre quelque chose. En plus, sur la terrasse, il n’y a évidemment pas de toit et donc, sans toit, où... [Lire la suite]
11 août 2017

il faudrait aussi penser à refleurir les grands bacs

Ce n’est pas tout, non, de prévoir à boire et à manger pour une crémaillère mais il ne faudrait pas négliger la décoration de l’endroit où ça va se passer. En l’occurrence, la terrasse. Pour ça, déjà, on va prier Dieu, s’il existe, afin qu’il fasse le plus beau possible. Du moins, qu’il ne pleuve pas. On ne va pas non plus tout refaire, tout repeindre ou tout ré-agencer. Ce n’est pas parce qu’on aura une professionnelle de la décoration, du home-staging, qu’on va se la péter et vouloir l’épater. À moins que ça ne soit : qu’on va... [Lire la suite]
08 janvier 2017

trop d'hôtes

Après Patou et attendent Pedro, voici que cette fois, nous sommes de nouveau invités chez nos voisins, la porte juste à côté, vendredi soir pour un apéritif dînatoire convivial, comme elle le dit toujours elle-même, la femme du voisin. Oui, la voisine, donc. J’avoue que compte tenu du propre dîner que j’organise samedi soir, comme tous les ans, mi-janvier, avec une poignée de très intimes, tout ça m’effraie un peu. Comment vais-je assurer la réception que j’organise moi-même si je passe ma semaine à faire du pince-fesses ? Hier,... [Lire la suite]
28 octobre 2015

petit à petit, pour le moins

Je ne sais pas pourquoi mais dès qu’il s’agit de manger, que ce soit dans un restaurant ou chez des amis (ou avec des amis, chez soi), on a tendance à faire comme si on voulait s’excuser. Comme si on voulait minimiser les choses. Peut-être tout simplement pour attendrir les convives ou les clients et s’entendre dire : « mais non, c’est vachement bon » ou encore « ah ben dites donc, ça n’est pas rien, ça a dû vous prendre du temps… » En fait, on a besoin de se justifier. On a besoin d’exister en essayant de... [Lire la suite]
23 juin 2015

tous les dix mètres

Hei, hi, hei, ho, je rentre du boulot. C’était ce matin, ma reprise. Et tout à l’heure, je suis rentré en passant par la rue Ste Catherine, histoire de prendre un journal gratuit au passage. Journal que je n’ai pas trouvé, en revanche, j’ai été pas mal sollicité. Est-ce parce que les gens ont senti que j’étais de nouveau un salarié en puissance ? En pleine possession de ses moyens ? Je ne sais pas mais une chose est sûre, la première personne à m’interpeller, c’était une femme qui m’a demandé une petite pièce pour manger.... [Lire la suite]
22 janvier 2014

la vie postérieure

Y en a qui parlent de leurs vies antérieures comme s’ils étaient le dernier maillon d’un chaîne, ce qui, à mon goût relève d’une prétention crasse. D’autant que souvent, jadis et naguère, qu’ont-ils été d’autre que moine bouddhiste au Boukistan, conseiller spécial de Neferhotep 1er pendant la XIIIème dynastie ou encore filet mignon dans l’assiette du très gourmet Henri II. Mais, surprise, surprise, jamais personne ne s’est découvert une vie antérieure pendant laquelle il était misérable de la Cour des Miracles à Paris ou encore,... [Lire la suite]