05 janvier 2016

que faisiez-vous donc le 5 janvier ?

En 2015, je m’en souviens très bien, j’étais à deux doigts et à mille lieues de soupçonner ce qui allait nous arriver, en France. Et je venais de passer la fin de l’année sans me rendre compte que Noël était déjà terminé. On ne m’avait rien dit. Ce n’était pas forcément pour me déplaire. Mais cette année, c’est surtout les douze coups de minuit du 31 décembre que j’ai failli ne pas voir passer. En effet, je me suis endormi sur le canapé vers 22h30 et, comme je dois vraiment avoir un réveil dans l’organisme, je me suis réveillé à... [Lire la suite]

02 janvier 2016

et s'il n'était pas une fois

On va partir de ce principe. Que pour une fois, s’il n’était pas une fois, y aurait-il alors eu des princesses au bois dormant qui pourraient se faire réveiller d’un simple et chaste baiser (à peine sur leurs lèvres fermées) par un prince charmant. Quand j’étais petit, j’aimais les contes mais ça n’était pas ce que je préférais. Je n’ai pas de souvenir d’histoire que me racontaient mes parents. J’ai des souvenirs de livres pour enfants que je lisais dans mon lit. Et en particulier, un soir, je lisais un roman adapté à mon âge, bien... [Lire la suite]
03 octobre 2015

l'annonce faite aux enfants

Bon, les enfants, maman et moi, on a quelque chose à vous annoncer… Les enfants… Dites, les enfants, vous arrêtez de jouer et de crier, j’ai quelque chose à vous dire… Putain, ce n’est pas vrai, allez, dépêchez-vous, toi, tu te mets là et toi, tu te mets là-bas et vous ne bougez plus jusqu’à nouvel ordre sinon, c’est une fessée, je vous aurai prévenus… T’en veux une, toi ?… Putain, ils sont carrément insupportables, tes mômes… Oui, je sais, ce sont aussi les miens, mais ce soir, tu vois, je ne suis pas sûr de vouloir en... [Lire la suite]
05 juin 2015

contre quatre

Évidemment, que ça va bien se passer mais je le connais, il n’est pas habitué à être minoritaire et je sais, pour l’avoir vécu en d’autres lieux et avec d’autres gens, que quand on se sent minoritaire, il fait savoir faire ce qu’il faut pour montrer qu’on existe. Se faire entendre. Mais moi, à sa place, avant qu’elles n’arrivent, j’aurais mis les choses au clair tout de suite : je ne fais pas la vaisselle, je suis en RTT. Je ne m’occupe que d’ouvrir une bouteille de vin. Et éventuellement de couper le pain mais seulement s’il n’y... [Lire la suite]
26 avril 2015

vingt ans

Ça ne fait pas encore vingt ans mais nous n’en sommes pas loin. Nous n’avons d’ailleurs jamais été aussi près de cet anniversaire qu’à l’instant même où j’écris ce billet. Vingt ans déjà ! On va faire tout de suite la liste des propos clichés et un peu bateau avant de passer à autre chose : vingt ans déjà ! Comme ça passe vite. On n’a pas vu le temps passer. C’est fou, quand on regarde en arrière, on ne s’est rendu compte de rien. Tu te souviens ? Et dire que si nous voulions retrouver tous les invités de l’époque,... [Lire la suite]
08 mars 2015

les héros sont fatigués

C’est paradoxal d’avoir un si beau temps et de se sentir un peu comme absent, comme à côté de la plaque, comme d’un autre univers. Celui où le ciel serait encore bien gris et encore bien bas. À peine par-dessus les toits. Peut-être que le héros que je suis est tout simplement fatigué. Alors qu’il rentre de quelques jours de congés. Quelques jours chez papa et maman. Bon d’accord, ce ne furent pas des vacances à faire du vélo sous le soleil et les ombres des chemins des marais vendéens. Mais nous sommes quand même allés à Ste Éanne,... [Lire la suite]

05 mars 2015

jus de poires en neige

Est-ce de la maltraitance que de laisser ses parents de quatre-vingt ans en faire autant dans un grenier, certes qui leur appartient, mais dont l’occupation au sol et en volume est faite à 80% par leurs enfants, leurs trois enfants ? Ces trois enfants qui ont vite compris, au fur et à mesure de leur avancée vers un âge soit disant mûr qu’on pouvait entasser beaucoup chez les autres en plus de chez soi. Et quand la question se pose de savoir quand et comment on va s’y prendre pour le dégager a minima, ce grenier, il faut répondre... [Lire la suite]
03 février 2015

avril au Portugal : absence justifiée

Bon, il y a des moments où il faut savoir prendre des décisions. Et comme depuis plusieurs mois, nous n’avions volontairement rien prévu comme « petites » vacances en 2015, maintenant que nous sommes en février, je pense qu’il est largement temps de nous y mettre et de fixer une date puisque désormais nous savons où nous pourrions aller. Nous avons décidé de nous rendre en avril au Portugal. Ou plus précisément, à Lisbonne. Et maintenant, il est temps de nous occuper de l’hôtel car fin avril, c’est dans moins de trois mois... [Lire la suite]
30 décembre 2014

contorsions et reflets

Oui, nous sommes à J moins 1 de la fin de cette année 2014. Fut-elle une annus horribili (non, ce n’est pas sale) ? Ou fut-elle annus tout court ? Restera-t-elle dans les annales ? Ce n’est pas encore vraiment l’heure des bilans ni même celle des résolutions mais je peux d’ores et déjà dire que moi qui aimais bien le nombre 14, je suis en train de revoir mes notes et mon jugement. Si je regarde un peu en arrière, que vois-je ? Une année forte en problèmes ORL. Heureusement, moins de migraines. Mais quand j’en... [Lire la suite]
10 décembre 2014

soleil de 44 ans

Je m’en souviens parfaitement de ce dix décembre 1970, j’allais avoir onze ans et c’était un jeudi et en ce temps-là, un temps que les moins de 42 ans ne peuvent pas connaître, le jeudi, c’était le jour férié pour les élèves, les écoliers, les collégiens et les lycéens. Et donc, ce jeudi-là, du dix douze soixante-dix, je me souviens avoir passé une partie de l’après-midi dehors, dans le jardin tant il faisait beau, tant il faisait soleil. Et en écrivant ce souvenir, je me dis que c’est anormal que je me sois retrouvé dehors au lieu... [Lire la suite]