24 mai 2020

je ne peux pas, j’ai piscine

En ces temps de déconfinement, il est normal de recevoir des invitations car ceux qui vous invitent sont en manque et je crois que je dire, en toute modestie, que je suis le roi de l’alibi et de l’excuse réunis car je n’aime pas froisser mes amis ou mes relations moins proches. Il n’y a guère que ceux que je n’aime pas qui m’indiffèrent mais en général, ceux-là ne m’invitent jamais ou alors, c’est une erreur. Enfin bref, là, par exemple, si vous m’invitez, je vous dis que non, je ne peux pas, j’ai piscine. Là, par exemple, des... [Lire la suite]

13 mai 2020

maman, les petits bateaux… (billet déconfiné)

Maman, les petits bateaux qui vont sur l’eau, ont-ils des jambes ? Mais oui, mon gros bêta, s’ils n’en avaient pas, ils n’avanceraient pas… Avec toute cette eau qui est tombée, qui tombe et qui va tomber sur Bordeaux (et ailleurs aussi, je sais mais là, je parle de ce qui m’importe, de ce qui me concerne directement), comme ça ne me permettait pas de sortir comme j’aurais pu le vouloir si j’avais été comme tout le monde, j’ai failli m’ennuyer mais heureusement, je ne connais pas l’enquiquinement. Moi vivant, je ne me languirai... [Lire la suite]
15 avril 2020

changer de slip (billet totalement contaminé au Covid 19)

J’ai bien écouté notre président Macron, avant-hier soir et si j’ai bien tout compris ce qu’il a dit, on devrait commencer à sortir du confinement, donc à déconfiner, à partir du 11 mai. Et c’est là qu’il m’a un peu perdu. Comment savoir si je pourrai faire partie de ceux qui pourront sortir de chez eux sans avoir à remplir une attestation de déplacement dérogatoire ? Sans avoir à m’inquiéter plus que de raison ? Parce que j’aurai été testé pour savoir si j’avais des anticorps ? Parce que j’ai moins de 70 ans ? Et... [Lire la suite]
19 mars 2020

maman, je peux avoir un peu plus de bonbons ?

Maman, je peux avoir encore des bonbons ? Il manque la phrase magique, Kévin. S’il te plaît. S’il te plaît quoi ? Je peux avoir encore des bonbons, s’il te plaît ? S’il te plaît qui ? Maman. S’il te plaît qui ? S’il te plaît, maman ! Tu en as mangé beaucoup déjà, ce n’est pas raisonnable, Kévin. Tu ferais mieux de manger une banane. Non, je ne veux pas une banane, je veux d’autres bonbons. C’est pas juste. De quoi ? Qu’est-ce qui n’est pas juste, Kévin ? De pas pouvoir sortir dehors et moi, je... [Lire la suite]
02 mars 2020

chair de nostalgie

Ce billet ne sera exceptionnellement pas bordelais mais saint-maixentais, dans les Deux-Sèvres car il a été écrit depuis chez mes parents, que je viens de raccompagner chez eux après une semaine passée chez moi. Un peu comme des vacances pour eux (je l’espère) et pour mon grand-frère, qui vit avec eux et qui en aura profité pour n’avoir aucune charge. Les vacances, ce n’est pas que dans un seul sens (proverbe bordelais quartier maritime) et moi, du coup, j’ai passé la fin de journée et la soirée d’hier en compagnie de papa/maman comme... [Lire la suite]
25 janvier 2020

courrier des admiratrices

Une deuxième fois n’étant pas coutume, je vais réagir au nombreux courrier de mes (nombreuses ?) admiratrices. Et on ne va pas perdre de temps dans des détails inutiles et superflus en commençant par Mymy qui m’a écrit pour me demander comment je cuisinais mes rognons. Je pense que c’est rognons qu’elle a gribouillé dans son mail mais comme je ne vois pas de quoi d’autre il peut être question, on va valider « rognons », purement et simplement. Alors, chère Mymy, sachez que je ne travaille pas le rognon, ni au singulier,... [Lire la suite]

23 janvier 2020

obligé de m’expliquer, encore une fois

C’est pendant que j’étais en train de faire cuire des crêpes, chez le patron, que ma mère m’a appelé, hier. Je n’avais pas imaginé un seul instant qu’elle ait pu être surprise de la parution de mon billet d’hier, des confidences que je lui avais faites au vu et au su de tout le monde. Et encore une fois, j’avoue que je me suis pris à mon propre piège, en tentant simplement de faire de l’humour (sur moi, ça a parfaitement bien marché, c’est déjà ça !) mais je n’ai pas pensé un seul instant que ma mère aurait pu croire que j’avais... [Lire la suite]
22 janvier 2020

avouer des choses un peu honteuses

Parfois, quand on a des choses à avouer à des gens très proches, comme son meilleur ami ou sa mère, comme c’est mon cas, aujourd’hui, la façon la plus simple, toujours pour moi, c’est de le faire par écrit. Parce que j’ai toujours été plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral. Parce que, sous le coup d’une émotion, je peux bafouiller, quand je parle. Parce que je rougis facilement. Parce que je peux perdre mes mots face à quelqu’un qui va me regarder et qui va peut-être me juger. Et là, comme j’ai quelque chose à lui annoncer, à ma mère,... [Lire la suite]
07 décembre 2019

« moi, je connais la réponse ! »

« Moi, je connais la réponse ! » Maman, je sais que tu connais la réponse. Et c’est encore heureux que tu connaisses la date de ma naissance et donc, la date de mon anniversaire mais, d’abord, il n’y avait pas de question et donc, personne n’attendait de réponse mais en plus, comme tu sais quand tu as accouché de moi, je vais te demander, moi, de ne rien révéler sans mon accord. D’accord ? Parce que c’est juste un jeu entre quelques lecteurs, dont Mymy et moi. Ni plus, ni moins. Et parce que le jour de mon... [Lire la suite]
24 septembre 2019

chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils

Chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils, ils ne le savent pas… Maman, j’ai quelque chose à te dire mais je voudrais que tu t’asseyes, avant tout. Parce que j’ai un peu peur de ta réaction. Surtout, penses à bien respirer comme on t’a appris à le faire en cas d’émotions fortes et dis-toi bien qu’il n’y a rien contre toi dans ce que je vais te dire mais bon, comme je pense que l’heure est venue que toute la vérité soit enfin dite, elle est donc grave, l’heure. Ça va, tu es bien installée ? Je peux y... [Lire la suite]