08 mai 2019

ah bon, il y a eu une soirée, hier ?

Jolie bouteille, sacrée bouteille, veux-tu me laisser tranquille, je veux te quitter, je veux m’en aller, je veux recommencer ma vie… Oh la la, je ne me souviens pas de tout, je suis allé me coucher très tôt, hier soir, après cette journée à Toulouse, aller et retour en 11h avec pauses pipi, pause déjeuner et pause réunion pour le patron. J’étais un peu fatigué et donc, je suis allé au lit de bonne heure… Pardon ? J’étais à une soirée ? Jusqu’à 1h du matin ? Non, ce n’est pas possible, je m’en souviendrais si c’était... [Lire la suite]

05 mai 2019

soirée arrosée, nuit agitée ?

Avec modération qu’on n’arrête pas de nous dire. Oui, avec modération mais en bonne compagnie. Cette soirée a vraiment été très sympa même si nous n’étions pas si nombreux que ça (je n’aurais donc pas plus que quelques admirateurs, à peine deux poignées ?), à la limite, ce n’est ni grave, ni important car l’essentiel, outre que c’est le fait de participer, c’est que ceux qui étaient là faisaient partie de ceux qui m’importaient le plus. Comme je l’ai dit dans mon discours, merci à ceux qui sont venus d’avoir été là et surtout,... [Lire la suite]
11 décembre 2018

la gueule de bois

J’ai un peu mal à la tête mais je ne sais pas si c’est dû au froid piquant, tout à l’heure, en allant déjeuner en ville (« c’est le patron qui régale ») ou parce que les deux flûtes de champagne de 8h30, ce matin, c’était quand même un peu âpre. Ça m’a légèrement tourné la tête et j’ai eu un peu de mal à me remettre au boulot d’une façon aussi concentrée que d’habitude. Ou que chez Nestlé. Bref, comme le reste de la matinée a été compliqué du point de vue du boulot, autant vous dire que ça n’a pas été la meilleure matinée de... [Lire la suite]
18 juin 2017

ah, le petit vin blanc...

Forcément, moi qui suis plus sensible au vin blanc et au vin rosé qu’au vin rouge, en quittant ces amis que je viens de me faire, je n’avais plus qu’une idée en tête : ouvrir une bouteille de blanc et en boire un verre ou deux, tant pis pour la chaleur excessive. Avec un peu de chance, ça m’aurait désaltéré et sans aucune chance, ça m’aurait enivré. Et j’aurais eu mal à la tête, ce soir et même demain. Alors, finalement, mieux valait que je n’en avais pas une d’avance dans le réfrigérateur. Je n’aurais pas bu que pour me... [Lire la suite]
05 mai 2017

j'ai juste envie de dire

J’ai juste envie de dire que j’ai eu honte et que j’ai eu peur, mercredi soir, en tentant de tenir bon devant ma télévision où se déroulait le débat tant attendu de l’entre-deux tours. Avec les deux finalistes que tout le monde connaît. Fallait-il y aller ? Oui. Car même si cela fut éprouvant pour nous aussi (qu’est-ce que ça a dû être pour celles et ceux qui étaient sur le plateau ou à proximité !), ça nous a éclairé sur le vrai visage inquiétant de celle qui prônait la France apaisée il n’y a pas si longtemps que ça. J’ai... [Lire la suite]
04 janvier 2017

le 4, jour des maths ?

C’est décidé. Chaque quatre de chaque mois, je vais essayer de me mettre aux mathématiques et en profiter pour vous faire partager mes éventuelles compréhensions mais surtout, des nombreux problèmes que je ne saurai jamais résoudre puisque je n’aime pas les maths, a priori et que j’ai toujours été nul dans cette matière, qui ne me faisait pas rêver. Changeons l’ordre des choses établies. Et voyons ce que ça peut donner après avoir pioché dans la liste des théorèmes non résolus sur Internet (parce que j’ai sauté toutes les tables de... [Lire la suite]

17 novembre 2016

ou alors, faire l'autruche

Et passer à autre chose. Sauf qu’il ne faut pas se voiler la face, non plus. Surtout en ces temps, ces temps derniers, où il n’est pas bien vu de porter quelque chose sur la tête. Quelque chose qui masque peu ou prou son propre visage, surtout pour les autres car pour soi-même, ça peut avoir un certain intérêt, parfois. Et parfois, ce sont les jours où on se dit : y a des jours comme ça. Parce que oui, bien sûr, qu’il y a des jours comme ça, des jours où on se dit que bof. On est dans son meilleur rôle, celui de l’aquoiboniste.... [Lire la suite]
22 juillet 2016

j'en ai une toute petite

Le monsieur de la fibre est venu hier après-midi pour nous y connecter et faire le nécessaire pour qu’on soit enfin relié au monde. Moi, je pensais que chez Pamplemousse (je n’ose pas donner le vrai nom de l’entreprise mais déjà, en l’appelant pamplemousse, vous devez déjà savoir que ça a un rapport très étroit avec un autre agrume de couleur orange mais je dis ça, je ne dis rien…) et moi, pendant ce temps-là, je suis parti en ville pour y faire quelques achats afin de recevoir Christophe et Anne pour le premier dîner. Merci Picard... [Lire la suite]
22 décembre 2015

le tour du cadran

À l’heure précise où j’écris ces lignes, je suis en train de me demander si je vais les écrire. Parce que même si elle n’est pas terminée, la journée a été longue. La matinée, au travail était comme un soap opéra ou une télénovela, je n’en voyais pas le bout et ce ne sont pas les multiples rebondissements qui me sont arrivés qui ont changé quoique ce soit dans la longueur infinie de ces heures dans un bureau qui a fini par me donner mal à la tête. Et au cou car j’ai travaillé de façon très contractée. Et aux neurones, parce que, à... [Lire la suite]
11 décembre 2015

je me suis apporté des bonbons

Je me suis apporté des bonbons parce que les fleurs, c’est périssable. Et puis, les bonbons, on dit que c’est tellement bon mais moi, je ne veux pas trop en manger parce que je trouve que ça donne trop de sucre et comme je compte me faire incinérer, j’ai trop peur de finir en caramel. On ne sait jamais. Je me suis apporté deux bouteilles de vin parce que les fleurs, c’est périssable. Et puis, un peu de vin de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal, d’ailleurs on dit que ça peut même faire du bien. À condition de le boire avec... [Lire la suite]