14 juin 2015

le papier qui va bien

Quand je pense à la même période, un an plus tôt, je me dis que pfou, beaucoup d’eau a passé sous les ponts et pourtant, ça me semble assez proche, comme si ça ne faisait pas vraiment un an. Il y a pile un an aujourd’hui, c’était la grosse effervescence. Nous nous apprêtions à passer une journée qui s’annonçait chargée, longue et excitante. Tout le monde était attendu pour 14h, si je me souviens bien, à la mairie et nous allions y être, pile-poil. Et ensuite, ce fut une succession de moments joyeux entrecoupés de moments d’émotion.... [Lire la suite]

27 juillet 2014

marcher, marché

J’aime la douceur de ce matin calme, ou presque. De ce dimanche calme. Loin des turbulences de la vie quotidienne des autres jours de la semaine, loin de l’effervescence des samedis, loin de ces aubes alcoolisées de certains noctambules en mal de reconnaissance silencieuse. J’aime ce moment où la ville dort encore, peut-être mais où on sait qu’elle ne sera, de toute façon, pas très remuante, de toute la journée. Et tant pis si je ne m’en rends pas forcément compte car je ne serai pas là tout le temps pour le voir, je le sais. Je le... [Lire la suite]
16 juin 2014

un seul être vous manque

Tout le monde est parti et ça fait très bizarre, soudain, de se retrouver seul, non, de se retrouver seuls. Tout est rangé. Tout est plié. Tout est rentré dans l’ordre. Un ordre apparent. Un calme tout aussi apparent. Toute la pression accumulée depuis plusieurs jours est en train de s’évacuer par la soupape de sécurité et me laisse dans un état un peu second. Alors que j’ai toujours pensé être le premier. Je l’ai toujours pensé et je l’ai toujours rêvé. J’ai toujours vécu pour ça. Ne pas seulement être aimé mais être préféré. Le... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 juin 2014

et fusion

Le plus gros des préparatifs qui nous incombaient est fait. On va dire ça, oui. Mais il en reste encore à faire. Déjà, tout à l’heure, à 9 heures, j’ai rendez-vous chez le coiffeur. Non pas pour me faire faire un chignon, non, non, non, mais pour me faire couper les cheveux assez courts. Une coupe d’été, une coupe de vacances avec une légère brosse pour pouvoir ramasser les éventuels grains de riz qu’on pourrait nous lancer en sortant de la mairie. De la mai-riz, devrais-je dire, si c’est le cas. Cette légère brosse, je ne pouvais la... [Lire la suite]
01 mai 2014

ferme la porte, bonheur et parle plus bas

Ferme la porte, bonheur et parle plus bas car on pourrait bien nous entendre. Ce que j’ai à te dire, dans ce monde où tout pourrait être sur écoute, surveillé, filmé, enregistré, j’aimerais que ça reste entre nous. Parce que ça y est. Maintenant que la date est validée par le dépôt du dossier à la mairie, nous entrons dans la dernière ligne droite avant l’union sacrée. Mais comme la dame qui nous a reçus hier après-midi nous a demandé combien d’invités nous avions prévu pour la cérémonie, je lui ai dit une quinzaine, pas plus, je ne... [Lire la suite]
04 avril 2014

14 juin

Bon, ben ça y est, nous nous sommes décidés, nous allons nous marier. Comme dans la chanson d’Annie. Oh bien sûr, j’en parle mais c’est juste histoire de causer. On ne peut pas dire que ce sera un grand mariage par la pompe mais juste une cérémonie en toute intimité, sans fleur ni couronne, juste histoire de profiter de ce nouveau droit qui nous est offert. On ne va pas se la jouer mariage du siècle ni même mariage princier. Juste un quart d’heure à la marie et si ça se trouve, ensuite, en attendant le repas du soir, j’irai peut-être... [Lire la suite]
05 mars 2014

le mariage de mon meilleur ami

Arrête, arrête, ne me touche pas, je t’en prie, aie pitié de moi… La nouvelle vient de tomber. La date vient d’être fixée et il va déjà falloir commencer à y penser de plus en plus fort. Pour le meilleur et pour le pire. Mais cette année, pour changer, car ça ne m’arrive pas souvent, je suis de mariage. Pas en première ligne. Non, juste damoiseau d’honneur pour le passage du témoin. Celui qui a tout vu mais qui ne dira peut-être rien. Ça dépendra du contexte. Et du ton sur lequel on me posera la ou les question(s). Parce que je suis... [Lire la suite]