16 août 2014

les cinq sens

Ils partirent zéro quand moi, je partis seul et par un prompt renfort, nous fûmes bien plus nombreux en arrivant au port. Et même si moi, je continue d’être tout seul, d’être seul contre tous, ici, j’ai malgré tout l’impression, la prétention de partager quelque chose avec eux, avec vous. Et ça me fait très plaisir que nous nous retrouvions tous ensemble pour cette occasion car il n’en est pas de plus belle. Pour souffler quelques bougies ? « Quelques », c’est un doux euphémisme. Mais je vous remercie et je remercie... [Lire la suite]