18 avril 2017

mardi, lendemain de lundi férié, à J moins 5

Finalement, j’aime beaucoup les mardis, lendemains de lundis fériés. Parce que ce sont des mardis moins ordinaires. Des mardis qui sentent moins le stress et l’abattement. Parce que, quand on y regarde de plus près, compte tenu que là où je travaille, il ne s’est rien passé pendant la nuit fériée, je viens pour bosser mais beaucoup moins que d’habitude. Travailler moins pour gagner plus ? Waow, voilà de quoi faire pâlir certains candidats à l’élection présidentielle. Et en faire sourire d’autres. Je pense à Philippe Poutou et à... [Lire la suite]