25 mai 2019

transparente et récidiviste

Hier, quand j’ai quitté la cuisine pour faire je ne sais plus quoi, j’avais laissé la petite assiette, enfin, l’assiette à dessert transparente avec de l’eau dedans, au fond de l’évier en inox et je suis passé à autre chose et puis, m’en étant allé de Charybde en Scylla, si je puis dire, quand je suis retourné dans la cuisine, j’avais oublié que je l’avais laissée là. Et en rangeant quelque chose dans le placard réservé  à l’épicerie… Non, en cherchant quelque chose dans celui des compléments alimentaires et des médicaments, oui,... [Lire la suite]

10 mai 2018

ça y est, ceux des vacances sont faits

Ça y est, ceux des vacances sont faits. Même si celles-ci ne commenceront que samedi vers 9h voire 10h du matin, je ne partirai vraiment que mardi. Et je profiterai de lundi pour faire une petite répétition générale avec le patron en allant à Agen pour voir si nous y sommes, faire une étape studieuse pour lui et détente pour moi (avec Pauline mais pas avec Paulette) et nous reviendrons sur Bordeaux dès l’après-déjeuner afin de pouvoir préparer ce qui va suivre. Je ne suis pas du genre à faire ma valise une semaine avant l’heure J ou... [Lire la suite]
24 décembre 2016

joyeux Noël

Allez donc, je ne vais pas faire ma mauvaise tête plus longtemps et je vais quand même souhaiter un joyeux Noël à tous ceux qui ont envie de m’entendre le faire. Quant aux autres, et ils sont nombreux voire surnuméraires (encore ?), je vais leur faire une spéciale dédicace de derrière les fagots. De derrière les bûches (au chocolat ?)… Je souhaite donc un joyeux Noël à tous les terroristes mais je regrette qu’ils n’aient pas eu l’idée de faire un coup d’éclat retentissant, en cette veille de jour de fête chrétienne :... [Lire la suite]
11 février 2016

tout de go

Eh bien non, la machine ne se grippe pas. Finalement, hier, j’ai quitté mon boulot très tôt, vers 10h et j’ai vu le médecin car j’avais un peu peur d’un truc comme ça, justement. Peur d’un truc qui me cloue au lit, qui m’oblige à m’arrêter quelques jours sans pouvoir sortir de la chambre voire du salon. Peur d’un truc avec plein, plein de médicaments et d’autres tas de trucs de malade. Le diagnostic est tombé très légèrement : soit une pharyngo-laryngite carabinée soit une laryngo-pharyngite tout aussi carabinée. Je ne me... [Lire la suite]
21 janvier 2016

deuxième démarque

Hier, c’était encore la première démarque. Aujourd’hui, qui est un autre jour, nous passons la seconde. Et en avant toute, en voiture Simone et tout le monde à la queue leu-leu. Youpi, youpi ya. Croyez-moi, faut se motiver si on ne veut pas se laisser abattre. Alors, moi, comme je viens de le comprendre, mais juste le temps de faire machine arrière, je vais en profiter et vous en faire profiter. Les occasions sont bonnes, sont belles, sont rares. Sautons dessus. Sus à ! Qu’est-ce qui me rend si léger, aujourd’hui ? Eh bien,... [Lire la suite]
09 novembre 2015

la routine, quoi

4h10. Le réveil sonne, j’ouvre un œil, je me réveille et je me lève, tu ne te réveilles pas car je fais très attention à ne pas te bousculer et à ne pas faire de bruit et c’est une nouvelle journée qui  commence. La routine, quoi. 4h12. Je remonte le drap sur tes épaules nues car j’ai peur que tu attrapes froid, on ne sait jamais, il a beau ne pas faire froid, nous dormons la fenêtre entrouverte et au petit matin, c’est souvent là que ça peut faire le plus mal. 4h13. Ma main caresse ta nuque et la naissance de tes cheveux.... [Lire la suite]
08 novembre 2014

phobies (1)

J'ai connu des tas d'ampoules depuis que je suis né. Je parle des ampoules électriques car, les autres, les cloques de la peau, celles dans lesquelles il y a des médicaments que l'on prend avec de l'eau ou encore, celle, sainte contenant le saint chrême des rois de France, peu nous en chaut en cette veille de jour dominical. Vous allez sans doute vous demander ce qu'est le saint chrême et vous aurez bien raison de reconnaître que vous ne le savez pas car faute avouée, est à moitié pardonnée. Le saint chrême, c'est l'huile bénite... [Lire la suite]
16 septembre 2014

entre douze heures

Je vis dans une espèce de léthargie depuis mon retour du boulot, vers 13h30. Parce que j’ai passé une nuit hachée. Ou à chier. Enfin, une insomnuit, quoi. Probablement que le retour à l’emploi m’a plus perturbé que ce que j’aurais pu croire. Une chose est sûre, un peu de mal à trouver le sommeil, hier soir et surtout, du mal à le garder, en plein cœur de la nuit. Comme si le sommeil était un ballon ovale et que je l’avais eu dans les mains et qu’on avait voulu me le prendre avant que je ne  transforme l’essai en me faisant... [Lire la suite]