14 juillet 2018

roulements de tambour : qui prend la douche ?

Dans mon billet d’avant-hier, j’ai raconté le fait que j’avais envoyé Chouchou faire le cours de gym avec le coach, mercredi. Et Jany, une de mes (rares) lectrices (et encore, je crois que j’ai plus de lectrices que de lecteurs) m’a envoyé un commentaire en forme de question à laquelle je vais répondre. Mais pas tout de suite. D’abord, je voudrais la remercier, Jany l’Envahisseuse… Non, pardon, je me suis trompé de Jany, là, il s’agit de Jany la Discrète qui vient régulièrement me rendre visite et qui, de temps en temps, me laisse un... [Lire la suite]

28 septembre 2016

embrasser sa poule

Décidément, je trouve que les informations insolites le sont de plus en plus, insolites. C’est à se demander si les gens concernés ont toute leur tête. S’ils ne l’ont pas laissée dans un réseau social, vous savez, un de ceux que tout le monde fréquente. Du genre de celui dont le nom commence par Face et finit par Book (je persiste à ne jamais donner le nom des marques que je ne consomme pas car il n’y a pas de raison à ce que je leur fasse de la publicité sans compensation matérielle ou financière, après tout, hein ?...) pour ne... [Lire la suite]
24 novembre 2014

parler de rien

S’il y a une chose qu’on ne peut pas me reprocher, ici, c’est de ne pas être capable de parler pour ne rien dire. Je suis même capable de bien pire que ça : parler sans savoir de quoi parler, parler de rien en faisant croire que je peux parler de tout. De tout et de rien. Comme si de rien n’était. Et comme écrire, ça me prend deux fois moins de temps que pour parler, autant vous dire que j’écris pour ne rien dire à la vitesse grand V. En deux fois rien de temps. Moins de temps qu’il ne faut pour le dire. J’aime beaucoup me... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 janvier 2014

l'étourneau dit

Ah, ça m’agace, ça m’agace, ça m’agace. Il y a vraiment des jours où j’ai du mal à canaliser non seulement mon stress et mes émotions mais aussi et surtout, mes idées, le fil de ma pensée et donc, celui de mon être. Et là, depuis tout à l’heure, je suis en train de me tripoter les neurones, d’une seule main, pour tenter de retrouver ce dont je devais me souvenir. Et j’ai beau essayer de tout reconstituer, il y a un trou dans la chaîne, un maillon manquant, une poche percée, trouée dans mon pantalon de jeans. Pas grave, ça, c’est... [Lire la suite]
27 juillet 2013

improvisation saturnienne

Certains samedis sont plus actifs que d’autres alors que ces mêmes samedis sont plus fatigués à la base. C’est-à-dire que dès le lever, au petit matin, pas même aux aurores puisque je suis un anté-potron-minet et on pas un poltron miné car s’il y a bien des choses qui me minent, on ne peut pas dire qu’elles me font peur pour autant. Je suis un bon petit soldat, moi. J’avance coûte que goûte, vaille que vaille et tant bien que mal pour le petit mâle que je suis. Petit mâle. Plus petit que mâle, j’en ai conscience mais il faut se méfier... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 mai 2013

un dimanche de quoi ?

Quand on a rien d’intéressant à dire, on ferme sa gueule. Ou un truc comme ça. Et quand on a rien d’intéressant à écrire, est-ce qu’on doit aussi fermer sa gueule quand on se retrouve devant le clavier de son ordinateur et la page blanche de Word ? Ça ne me sera pas difficile vu que moi, quand j’écris, je ne parle pas en même temps. Et je n’aime pas vraiment non plus qu’on me parle pendant que j’écris. Si je fais une liste de courses, ça va, mais si j’écris réellement comme chaque jour dans mon  blog, là, il me faut du... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,