16 mai 2021

hier, il a beaucoup plu, plu, plu

Hier, il a vraiment beaucoup plu, plu, plu. Ça n’a pas vraiment arrêté de la journée, née, née. Si, peut-être un peu dans l’après-midi, di, di. Mais je m’en suis foutu, tu, tu car je ne suis pas ressorti, après le déjeuner et après avoir descendu la poubelle, belle, belle. J’ai pas mal zoné sur le canapé, pé, pé et j’ai préparé mes affaires pour partir aujourd’hui chez mes parents, à Saint-Maixent, sans, sans. Comment, ment, ment ? Je bégaie, gaie, gaie ? Mais non, je bafouille juste un peu, c’est tout, tout, tout. En réalité,... [Lire la suite]

17 avril 2021

suis-je normal ?

Suis-je normal ? Je n’ai jamais vu les Visiteurs, Titanic (ta mère) et La vérité si je mens (je vais en enfer) mais j’aime beaucoup les Demoiselles de Rochefort et Autant en Emporte le Vent. Je n’ai jamais aimé qu’on me dise qu’il fallait que j’aille voir tel ou tel film parce que c’était le succès phénoménal du moment. Et plus on me le conseille, moins j’ai envie d’y aller. Parce qu’il faut savoir raison garder et parce que je suis un homme libre de ses choix. Et, je sais, je suis une tête de lard. Suis-je normal ? Je n’ai... [Lire la suite]
13 avril 2021

oraison funèbre

Nous sommes ici, aujourd’hui, pour célébrer notre fils, notre frère, notre ami, notre compagnon  et notre camarade. Essayons de ne pas pleurer car il n’aurait pas aimé ça. (Comment ça, je n’aurais pas aimé ça ? Au contraire, j’aurais adoré avoir des pleureuses pour ma crémation ! Allez, pleurez, montrez-moi si vous m’aimiez vraiment ! Mais attention, ne pleurez pas sur vous, pleurez sur moi, hein ?) Essayons de ne nous souvenir que des bons moments que nous avons passé avec Stéphane, n’oublions pas qu’il... [Lire la suite]
06 avril 2021

quelques malheurs à vendre

Ça n’aura échappé à personne mais depuis quelques temps, je parle assez facilement de testament, de dernières volontés ou autres choses que l’on aime pas trop évoquer, en général, souvent par une espèce de souci de superstition mais aussi et surtout par une procrastination universelle : j’ai le temps. Eh bien non, on n’a pas autant de temps que ça devant nous, chacun, autant que nous sommes. Et moi, en ce moment, grâce à l’aide bienveillante, généreuse et joviale du président (le mien), je suis en train de faire ce qu’il a déjà... [Lire la suite]
27 mars 2021

les chignons

Quand j’étais petit, j’adorais quand ma mère se faisait un chignon et pourtant, elle n’a jamais vraiment eu les cheveux longs mais elle se faisait une espèce de chignon derrière, un peu enroulé verticalement et moi, ça me rendait totalement crapaud mort d’amour. Et j’aimais bien quand mes deux tantes Brigitte et Nicolle, qui elles, avaient les cheveux bien longs, se faisaient des chignons du style boule, au-dessus de la tête et j’aimais aussi beaucoup ça. Et quand je vois des photos de l’époque, ça me procure systématiquement une... [Lire la suite]
25 mars 2021

ma mère à mobylette

Quelle énorme surprise que ce que j’ai appris, avant-hier, alors que je prenais le petit déjeuner avec ma mère, pendant que le président dormait encore et que mon père était toujours dans sa chambre 206, à Parthenay. Et les moments des repas, surtout celui du matin, quand on est encore un peu seuls au monde et parce que ce dernier commence à peine de tourner. Et là, nous avons parlé de papa, de l’époque où il était militaire jeune marié (à moins que ça ne soit l’inverse), il avait un vélomoteur pour se rendre à l’arrêt du car qui... [Lire la suite]

11 février 2021

je ne m’étais pas beaucoup trompé

Finalement, hier matin, en écrivant sur ce qui pouvait se passer hier soir, après le dîner, avec ma mère et le président, je ne me suis pas beaucoup trompé. À deux ou trois nuances près, je suis tombé pile poil dans ce qui s’est passé. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai des dons de voyance car je n’y croirais pas moi-même mais à ce stade-là, le doute est possible. Non, en réalité, après avoir fait la vaisselle et rangé la cuisine, nous avons d’abord pris un café et un digestif. De la part du président, ce n’était pas très anormal car... [Lire la suite]
01 février 2021

j’ai laissé la sortie Royan sur ma droite

En rentrant de chez mes parents, où je n’ai vu que ma mère mais pas mon père, j’étais sur l’autoroute, à un peu moins de 130 km/h car le temps était un peu humide et dans ce cas, il faut réduire sa vitesse. Et à un moment, j’ai vu un panneau annonçant la sortie Royan à un certain nombre de kilomètres. Et là, tout en écoutant des morceaux de musique sur une clé USB que j’ai remplie moi-même, j’ai pensé à toi. Tu n’habites pas Royan mais tu pourrais y vivre. Et tu pourrais y être quand je passe à proximité de la sortie d’autoroute qui... [Lire la suite]
25 décembre 2020

il est né le divin enfant

Il ne faut pas nous prendre que pour des cons : Jésus, bébé, il a dû être comme tous les bébés, un peu chiard : à pleurer la nuit, à pleurer pour téter sa mère, à pleurer parce qu’il voulait qu’on le prenne dans les bras, à pleurer parce qu’il faisait ses dents (parce qu’il fait sa dent et Ève ?) et parce qu’il ne voulait pas manger de purée de brocolis et petits pois parce qu’il préférait la compote de pommes. Alors moi, vous comprenez bien que Jésus, l’enfant miracle que personne n’attendait plus, il ne faut pas le... [Lire la suite]
26 septembre 2020

coupures

Malheureusement, à force d’entendre parler de TF1, de recevoir TF1 chez mes parents pour le tournage d’un reportage sur ma mère et parce qu’il m’arrive quand même de regarder cette chaîne de temps en temps (quand je n’ai pas le choix mais n’ai-je vraiment pas le choix ?), j’ai fini par succomber aux sirènes de l’argent facile et donc… Avec Comme J’aime, vous perdrez du poids très rapidement et très aisément mais surtout au niveau de votre compte bancaire parce qu’avec Comme J’aime, on vous vend du rêve !... Donc, je suis au... [Lire la suite]