11 juillet 2019

je ne m’y fais toujours pas à cette photo

Je ne m’y fais toujours pas à cette photo de profil qui, en réalité, est une photo de face. Je ne sais pas pourquoi j’ai changé la précédente, qui me plaisait bien voire mieux mais qui commençait à dater sérieusement puisqu’elle avait été prise en mai 2013, je m’en souviens très précisément, c’était un dimanche après-midi, vers environ 14/15h, à vue de nez (avec des lunettes dessus) et nous étions encore à table. La seule chose, c’est qu’en arrière-plan, il y avait la tête de Solange, pas le président, non, l’autre, celle qui a été... [Lire la suite]

16 juin 2019

la fête des paires

Aujourd’hui, c’est la fête des pères. Je ne sais pas comment je vais faire pour leur souhaiter vu que de tous mes pères, je n’en connais qu’un. Un seul, celui qui m’a accompagné depuis que je suis né. Les autres, je ne les ai jamais connus. Je ne sais même pas s’ils existent ni combien ils sont. Si ça se trouve, j’en ai plein mais je m’en fous, un seul a toujours compté pour moi. C’est mon papa et c’est le plus grand (ah bon ?) et le plus fort. En tout cas, c’est ce que je pensais réellement quand j’étais plus petit que lui (en... [Lire la suite]
21 mai 2019

un grand pas pour l’Humanité

Samedi matin, j’ai fait l’ouverture de la piscine Tissot, à Bacalan. Je préfère y aller juste au début de l’horaire car c’est le seul moment où  on peut nager à peu près tranquillement sans être gêné par les autres et inversement. J’avais un seul objectif : faire cinq cent mètres et utiliser les dernières entrées qu’il me reste avant la fin du mois, c’est-à-dire trois. Maintenant, il ne m’en reste plus que deux. Et comme je serai sur la région parisienne, de lundi à mercredi prochains, il faut savoir que je viendrai... [Lire la suite]
28 avril 2019

ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres

Pardon ? La piscine Tissot ? Oh, ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres ! Vous allez tout droit et vous tournez sur vous-même au bout, là-bas et vous revenez et vous recommencez vingt fois et après, vous aurez parcouru la distance que je vous ai indiquée.  La dernière fois que j’y suis allé, à la piscine Tissot, c’était avec maman, début avril. Et alors que maman s’apprêtait à retrouver les joies des couloirs de natation dans une piscine ouverte au public, avec ses palmes, son pince-nez, son bonnet et ses... [Lire la suite]
06 août 2018

brumisation érotique ?

Hé, Chouchou ! Tu peux venir me brumiser, s’il te plaît ? Avec une bombe d’eau, évidemment. Je n’ose pas imaginer à quoi tu pensais !... Comment ? Tu as chaud, toi aussi ? Eh bien, tu te brumiseras après moi mais s’il te plaît, je suis plus vieux que toi, donc, plus fragile et, par conséquent, appartenant à la catégorie des personnes à risque, alors toi, vu ton âge, ta vigueur et tes formes en général, tu passes après, merci. Attends, je retire mes lunettes, avant, sinon, je ne vais plus rien y voir, après.... [Lire la suite]
01 juin 2018

sans queue ni tête ? Si, avec, justement…

Ce matin, alors que j’allais déposer des factures clients dans le local administratif de la nuit, j’ai traversé la plate-forme réfrigérée et j’ai eu un peu froid mais pas tant que ça car je n’y suis pas resté longtemps vu que je n’ai fait que la traverser, histoire de quelques dizaines de secondes. Il n’empêche qu’en revenant à mon bureau, j’ai mis un certain temps à retrouver des verres sans buée sur mes lunettes. Comme si j’avais besoin de buée de sauvetage pour y voir ! Bien au contraire… Et donc, en revenant du bureau de... [Lire la suite]

24 mai 2018

retour progressif à la normale

Il va bien falloir que je m’y habitue de nouveau, à me lever dans la nuit. Parce que là, je suis large, j’ai pris mes aises, depuis une dizaine de jours. Je suis en vacances et je fais des grasses matinées à tire-larigot. Je n’ai aucune vergogne à me lever à pas d’heure. Enfin, quand je dis « à pas d’heure », c’était 7h45, à San Sebastian, et c’est entre 7h45 et 7h, ici, à Bordeaux. Quand je pense que pendant mes congés, le jour est toujours levé avant moi, ça n’est pas du tout équitable. Et je ne suis surtout pas vraiment... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Affleloubard

Je vais revenir un instant sur le rebondissement dans l’affaire qui m’oppose à Alain Affleloupé (j’ai eu du mal avec cette première phrase car je ne trouvais pas le mot « rebondissement » qui est celui que je voulais écrire mais qui ne me venait pas… J’ai failli mettre « coup de théâtre » mais ça ne me convenait pas vraiment, alors, j’ai forcé beaucoup en réfléchissant, au point de venir tout rouge, j’en suis sûr et ça a fini par venir mais ça n’a pas été sans mal et à part ça, ça va, merci et vous ?) Oui,... [Lire la suite]
28 octobre 2017

Affle-loupé

Il y a loin de la coupe aux lèvres, comme on dit. Et ce n’est rien de le dire, justement. J’en veux pour preuve qu’entre les publicités de chez Alain Affle… (ça se termine par « lou » mais je ne veux pas que ça fasse de la réclame en sa faveur, en plus) et la réalité, il y a un fossé que seul un tremblement de terre est capable de créer. Comment dire, chez Affle… rien ne correspond à la réalité. À la vraie vie. Quand j’y suis allé, la première fois, je suis tombé sur une monture qui me convenait et je me suis laissé faire.... [Lire la suite]
27 juin 2017

un coup pour rien

Au troisième top, il devait être exactement 11h37 et je peux vous dire qu’alors, il faisait chaud. Lourd. Pesant. Et d’être dans la voiture avec l’impression d’avoir du chauffage plus, alors que je ne l’avais même pas mis, ça augmentait cette sensation de pénibilité. Je me suis levé à 2h45, cette nuit, hei hi, hei ho, pour aller au boulot et là, je n’avais qu’une hâte, qu’une seule idée en tête, rentrer chez moi et me défaire de mes vêtements du matin pour me mettre à l’aise. Attendre dans sa voiture n’est pas agréable même si ce... [Lire la suite]