15 décembre 2016

le roi n'est pas mon cousin

Le roi n’est pas mon cousin et pour cause, puisque le roi, c’est moi ! Je suis le roi de la galette à la frangipane. Non pas que je sache spécialement bien la faire, je n’ai même essayé qu’une seule fois, dans toute ma vie et dans toute ma carrière de mec qui sait un peu faire la cuisine mais je suis quand même le champion du monde de la frangipane. C’est-à-dire, alors que je ne suis pas vraiment un bec sucré, je suis capable d’en manger des dizaines pendant le mois de janvier. Et pas seulement en les partageant, ces galettes,... [Lire la suite]

30 septembre 2016

déjà les 3 derniers "bre"

C’est fou comme le temps passe car on est déjà à la veille du premier octobre, du premier jour des 3 derniers mois en « bre ». Les trois derniers mois de l’année, ceux pendant lesquels les jours raccourcissent. Et c’est amusant, ce qui se passe cette année, contrairement aux précédentes. Probablement parce que je suis né en décembre, je suis un gars de la fin de l’automne, presque de l’hiver et je crois vraiment que si j’ai toujours aimé les jours courts de la fin de chaque année, c’est en rapport avec ça. Une espèce de truc... [Lire la suite]
01 septembre 2016

brrrrrrr

Brrrrrrr, il fait chaud. C’est le premier jour du mois de septembre. C’est la rentrée des classes. Avec un peu de chance, les trains seront à l’heure. Et bientôt, les feuilles mortes tombées des arbres se feront ramassées à la pelle. Nous sommes dans la dernière ligne droite de l’été. Un été plutôt chaud, de mon point de vue, de mon ressenti. Mais un été où j’ai été plus souvent dehors que les années précédentes. L’avantage d’avoir une terrasse. Brrrrrrr, il fait chaud et brrrrrrr, comme il a pu faire trop chaud, parfois. Au point... [Lire la suite]
31 juillet 2016

le premier orage sans désespoir

Ça y est, notre nouvel appartement a été baptisé et notre terrasse a été arrosée. À votre santé, messieurs-dames, c’est Tlaloc qui régale. Hier, nous avons fêté aussi dignement que possible notre installation, en tête-à-tête et nous nous sommes abreuvés jusqu’à plus soif mais ce matin, pas de gueule de bois, non, juste la sensation d’en avoir peut-être trop vu, peut-être trop bu. En même temps, ce n’était que de l’eau, de l’eau de là-haut, de l’eau de l’au-delà. Je suis allé en ville à vélo et je suis revenu juste au moment où les... [Lire la suite]
11 mars 2015

agressions multiples

En choisissant ce spectacle, en juin dernier, au Pin Galant et en y allant, hier soir, avec Isabelle, ma cousine préférée, je ne pensais pas subir autant d’agressions. Au point que j’aurais volontiers écrit agrrrrresssssions avec plein de R et plein de S. En tout cas, la soirée a mieux commencé qu’elle ne s’est terminée mais jamais, au grand jamais, je n’ai autant subi un spectacle sans pouvoir m’en échapper. Je n’ai pas voulu planter Isabelle, pensant qu’elle, elle y trouvait son compte et en plus, en m’asseyant à la place que... [Lire la suite]
21 décembre 2014

comme une ombre

J’en ai un peu assez de me sentir suivi, épié, inspecté, espionné, pisté, fliqué, observé, décortiqué dans tous mes faits et gestes. J’en ai assez d’avoir l’impression d’être sous l’œil malin d’un détective privé qui ne se cache même plus pour me prendre en filature et se trouver partout où je me trouve. Qui ne prend même plus la peine de faire semblant de ne pas être là. Il est partout. Je le retrouve à chaque coin de l’appartement, très souvent, dès que je lève la tête, dans le tram et que je regarde dehors, quand nous arrivons à... [Lire la suite]

14 novembre 2014

style peu ampoulé

Il y a quelques temps de cela, j’ai écrit un billet* sur deux ampoules atteintes de phobie : l’une de la lumière et l’autre, du noir. Et j’avais sorti ma science, comme toujours et que ceci et que cela et que bien sûr, ampoule à vis et que, encore bien sûr, ampoule à douille. Et je ne me suis pas rendu compte, évidemment, que, en voulant étaler ma pseudo connaissance des ampoules, je ne faisais que montrer que je n’en savais foutre rien. Mon ignorance crasse aurait pu passer inaperçu mais il n’en fut rien. Mais il n’en est rien.... [Lire la suite]
13 novembre 2014

être une femme ou devenir femme ?

Hier matin, alors que je chantonnais Une femme avec toi tout en marchant le long de la voie du tram pendant que la nuit s’étirait un peu avant de laisser sa place au jour, compte tenu du ciel noir, des lumières électriques qui brillaient dans un petit matin mouillé, je suis resté dans l’ambiance paillettes et cabaret. Dans l’image de Romain Duris et du travesti qui chantait en play-back sur Nicole Croisille, dans une robe en lamé argent brillant d’autant mille feux que ceux de ses boucles d’oreilles en strass. Mais depuis lundi, jour... [Lire la suite]
08 novembre 2014

phobies (1)

J'ai connu des tas d'ampoules depuis que je suis né. Je parle des ampoules électriques car, les autres, les cloques de la peau, celles dans lesquelles il y a des médicaments que l'on prend avec de l'eau ou encore, celle, sainte contenant le saint chrême des rois de France, peu nous en chaut en cette veille de jour dominical. Vous allez sans doute vous demander ce qu'est le saint chrême et vous aurez bien raison de reconnaître que vous ne le savez pas car faute avouée, est à moitié pardonnée. Le saint chrême, c'est l'huile bénite... [Lire la suite]
14 novembre 2013

pluies et lumières

On croit que c'est terminé, que le beau temps revient car le dicton nous y avait bien habitués et on l'avait cru : "après la pluie, le beau temps" sauf qu'on a quand même l'impression, cette année, qu'après la pluie, la pluie. En termes de ressenti, je suis sûr que si on demande à n'importe qui dans la rue, il nous répondra qu'il n'a pas vu le soleil depuis des mois et des mois. Qu'il n'y a pas eu de printemps. Qu'il n'y a pas eu d'été. Et pas plus d'indien. Du coup, on n'a pas pu aller où... [Lire la suite]