22 mars 2021

comme Jean Marais vieux

Oui, j’y ai beaucoup repensé à ce que je t’ai dit au sujet de comment je pourrais être dans dix ans. C’est difficile de se projeter dans le temps, surtout quand on a dépassé l’âge de la vie active car plus ça va, moins ça va aller, en toute logique, à de rares exceptions près. Et donc, j’ai continué d’essayer de me voir dans le temps, à 71 ans passés. Est-ce que mon arthrose sera devenue si difficile à supporter que je ne pourrai plus bouger de mon fauteuil, ce qui aggraverait encore mon cas car avec ça, moins on bouge, pire c’est. Il... [Lire la suite]

26 février 2021

chambre 206 (2)

La première fois, c’était le 11. La deuxième fois, c’était le 22. La prochaine fois, est-ce que ça sera le 33 ? Pourquoi ne pas imaginer une suite logique pour à chaque fois que nous nous verrons ? Et la fois d’après, on peut espérer être un 44 et la fois suivante, un bon 55 de derrière les fagots. Je plaisante mais l’heure est grave parce qu’il ne faut pas oublier que là, tu as raison, onze fait un peu chier. Et parce qu’il y a surtout des vieux et franchement, qu’est-ce qu’on fait là ? Alors qu’on aurait pu aller se... [Lire la suite]
04 février 2021

un grand moment de faiblesse

Finalement, j’ai encore gagné. Carlos m’a bien coupé une partie de mes cheveux un peu longs et comme Samson, je pense que ça m’a un peu ramolli. Parce que, une grande partie de ma force et de mes capacités intellectuelles résident dans ma touffe. Pas celle du bas, si tant est qu’on puisse parler de touffe pour le bas… Non, je parle de celle du haut, celle de mon crâne. Au dernier moment, j’ai failli lui dire que c’était un test pour voir s’il accepterait de me prendre comme ça, au débotté mais quand il m’a dit oui, je me suis dit que... [Lire la suite]
12 décembre 2020

Noël sauvé ? Arghhh !

Je n’aime pas les extrêmes et je ne comprends pas les fondamentalistes et/ou les radicaux. C’est pourquoi je n’aime pas les religions d’une façon générale. Et les syndicats. Et comme je pense que nous sommes réellement dans un pays laïc, j’ai du mal à comprendre que notre premier ministre nous ait annoncé que Noël était sauvé mais pas le 31 décembre. Si on était logique jusqu’au bout de nos idées, on aurait dû sacrifier Noël et maintenir le réveillon du jour de l’an. Mais ça n’a pas été le cas. Alors, peut-être que je me suis trompé,... [Lire la suite]
09 avril 2020

qu’est-ce que tu veux manger, Claude ? (billet garanti sans coronavirus)

Qu’est-ce que tu veux manger, Claude ? Oh n’importe, tu sais, moi ça m’est toujours égal, je mange ce qu’il y a mais quand même, de préférence, pas du poulet, on en a mangé encore hier. Bon d’accord, alors, je vais aller faire les courses et je préparerai en fonction de ce que je trouverai. Je ferais bien du poisson, tiens, suivant ce qu’il y aura chez Michel, puisque je passe devant sa boutique en allant chez le coiffeur. Ou plutôt en revenant car il ne sera pas ouvert quand j’irai mais quand j’en reviendrai, en plus, ça sera... [Lire la suite]
18 mars 2019

mais oui, c'est d'une telle évidence !

Tout ne peut pas s’expliquer, dans la vie. Et encore moins quand il s’agit de sentiments. On aime ou on n’aime pas. On ressent des choses positives ou ce qu’on essaie de ne pas retenir, ce n’est que du négatif. On parle de réaction épidermique surtout quand on n’est dans l’antipathie : lui, je ne l’aime pas, dès que je le vois, je ne peux pas, je n’ai pas envie d’aller vers lui, j’ai juste envie qu’on s’ignore, qu’on échange rien pas même une poignée de mains. C’est ainsi et bien costauds sont ceux qui tenteront de faire revenir... [Lire la suite]

01 août 2018

léguer son corps à la science infuse

Hier, j’ai évoqué mon incinération (valable uniquement quand je serai constaté mort car, évidemment, tant que je suis présumé vivant, ça ne compte pas) et aujourd’hui, j’aimerais évoquer ce qui suivra cet événement, quand il aura eu lieu. Et je vous le demande, en cent comme en mille, qu’est-ce qui suit des funérailles ?  Allez, je vous laisse chercher quelques minutes mais pas plus car je suis vraiment trop impatient de vous donner la réponse. Je brûle d’envie (ça tombe bien) de parler de ce que j’ai sur le bout de la... [Lire la suite]
05 juin 2017

la femme de ménage est sous l’escalier

Il fallait bien que ça arrive un jour. Elle aurait pu s’en douter. Même si aujourd’hui, elle ne peut plus se rendre compte de son erreur. De ses nombreuses erreurs. Mais Nadège, la femme de ménage qui remplace Laura depuis quelques semaines, elle n’a pas été capable d’écouter les recommandations que je lui avais faites. Ni même de prendre en compte les interdictions que j’avais pris soin de formuler par écrit. Après tout, si elle n’a voulu en faire qu’à sa tête, ça lui aura fait les pieds. Moi, il ne faut pas me chercher. Déjà, je ne... [Lire la suite]
22 mars 2017

Direkt Hessen

Ça y est, cette fois, nous avons atteint notre but : rejoindre Arnold à Wiesbaden, à 30 kilomètres de Francfort, dans la région de la Hesse. La Hesse avec un S comme Stéphane. Une région faite pour moi. Quand je pense que la première fois que j’y suis venu, pour trois semaines, fin décembre 1981, je me suis plusieurs fois posé la question de savoir si j’étais prêt à y venir vivre. Mais je ne parlais pas allemand et quand j’ai vu l’ampleur du travail qui m’attendait pour apprendre cette langue complexe mais très logique (car bien... [Lire la suite]
26 juillet 2014

l'homme en noir

Attendez que je vous raconte un truc bizarre, ce truc qui m'est arrivé la semaine dernière. Je roulais dans ma nouvelle, nouvelle, nouvelle voiture (ben oui, puisque la nouvelle, je l'avais déjà rendue pour une encore plus nouvelle, deux semaines après et que j’ai revendu cette dernière l’an passé pour une encore plus nouvelle), je roulais, donc, à vive allure, dans la campagne environnante, histoire de faire un peu de vitesse, ça ne m’arrive pas souvent de pouvoir rouler vite et je peux trouver ça grisant, à l’occasion. Et ça me... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,