25 octobre 2019

je ne comprends rien au temps qui passe

Je ne comprends rien au temps qui passe, je me suis allongé sur le canapé, je n’ai fermé les yeux qu’une poignée de secondes et quand je me suis réveillé, quelqu’un avait touché à l’horloge du salon et l’avait avancée de plus de deux heures. Et pourtant, je suis sûr que je ne me suis pas endormi. Je jure que je n’ai pas sommeillé du tout. J’ai juste fermé les yeux pour tenter de canaliser certaines pensées. Et quand je me suis retrouvé deux heures plus tard que prévu, j’ai failli appeler la police pour déposer une plainte contre X car... [Lire la suite]

08 avril 2019

en léger différé

J’ai écrit ce billet hier, à Bordeaux, juste après le précédent, qui était celui du jour-même jusqu’à aujourd’hui ou c’est celui du lendemain mais aussi celui de la veille. C’est juste pour vérifier que la fonction « léger différé » de mon blog fonctionne. Parce qu’il y a longtemps que je ne l’avais pas utilisée. J’écris à un moment T, je programme la publication à un jour M et les lecteurs le découvrent dans un temps H et ainsi, tout le monde est (plus ou moins) satisfait et moi, ça m’a libéré d’un stress inutile quand je... [Lire la suite]
06 octobre 2018

hier encore, je n’ai pas fait comme d’habitude

Waow, deux grandes chansons françaises dans le titre de ce billet, il y a vraiment des fois où je suis capable de m’étonner moi-même. Parce que, comme bien souvent, ne sachant pas à l’avance de quoi j’allais parler, j’ai d’abord commencé par écrire une accroche pour faire un titre qui puisse m’inspirer suffisamment. Et parce qu’il était 19h45, hier, quand ça m’a pris alors que plusieurs dizaines de moules étaient en train de mariner dans une cocotte et que je me disais que finalement, je n’étais pas certain d’avoir grand faim mais... [Lire la suite]
15 mars 2017

un voyage dans le(s) temps

J’ai déjà programmé mes (petits et courts) billets du 20 au 24 mars mais ça fait aussi deux jours que j’en écris d’avance mais dans lesquels je fais comme si on était la veille alors qu’on est le lendemain sauf quand c’est le jour-même, ce qui est un peu le cas aujourd’hui mais un peu de différé, ça ne fait de tort à personne. Surtout quand on voit tout ce qui se passe de bien plus grave autour de nous.  Aujourd’hui, tout du moins, hier, mais ça, vous ne le saurez que demain, aujourd’hui, donc, je suis allé en ville par le bus et... [Lire la suite]
14 août 2016

les dimanches célèbres

Je n’ai pas pu citer spontanément des samedis célèbres, hier et du coup, j’avais promis de parler des dimanches célèbres, à la place, aujourd’hui. Mais quand je dis aujourd’hui, je veux dire hier puisque j’ai écrit ce billet hier, samedi, en faisant comme si nous étions aujourd’hui, c’est-à-dire, demain, dimanche. Ça va ? Vous suivez ? Tant mieux parce que j’ai failli faire vachement plus fort. J’avais pensé écrire dimanche le billet de samedi en le publiant le lendemain pour la veille. Là, je trouve que ça se corse car... [Lire la suite]
03 juillet 2016

concordance des temps

J’ai pris l’habitude d’écrire mes billets à l’avance quand je pars en week-end. Et là, celui d’aujourd’hui, je l’ai donc écrit depuis la veille, samedi, c’est-à-dire maintenant et non pas demain. Je ne suis pas obligé d’écrire comme ça, à l’avance mais ça me rassure de savoir que j’aurai publié un texte par jour quoiqu’il arrive. Maintenant, si le jour où ce texte est publié ne correspond pas à celui où je l’ai écrit, je ne vois pas où est le problème. D’abord, y a-t-il seulement un problème ? Est-ce que quelqu’un a un problème... [Lire la suite]

20 avril 2016

le pour et le contre

Encore une fois, pendant que je me suis douché, j’ai pensé à plein de choses en laissant mes mains vagabonder aux hasards de mon corps à la peau si douce surtout quand elle est  recouverte d’une fine pellicule de gel douche au Ph neutre et légèrement parfumée à la lavande. Mais là, je m’égare, ça n’était pas le but de mon propos.  J’étais en train de me dire que j’étais super stable question poids puisque je suis toujours entre 68 et 69 kilos selon les jours et selon les lendemains d’amis ou pas. Et le fait de faire deux... [Lire la suite]
13 janvier 2016

la galette individuelle

Janvier, le mois des galettes, pour les plus chanceux, le mois de la galette, quand ils touchent une augmentation de salaire ou une prime exceptionnelle. En ce qui me concerne, une augmentation de salaire, je n’en ai pas eu depuis le 1 er août 2006 où on m’a royalement donné 5 centimes d’euro de de l’heure sans que je ne demande rien. La reconnaissance d’un patron, quand même, c’est quelque chose, hein ? Mais je pense que ça aurait été mieux qu’on ne m’en donne qu’une partie, de ces cinq centimes, et qu’on me gratifie du reste... [Lire la suite]
21 décembre 2015

et si

Et si on disait qu’on annulait Noël, cette année, vu qu’il fait vraiment trop beau, voire trop chaud pour y croire et qu’un Noël qui n’est pas blanc mais bleu comme un ciel pur d’après COP21. Et vu que de toute façon, c’est la crise et que les gens n’ont plus de sous. Ils n’ont pas assez de sous pour acheter à manger en temps normal alors, vous pensez bien que toutes ces tentations, hein ?... Et que, après ces événements du mois de novembre, à Paris, on n’a pas vraiment le cœur ni la tête à faire la fête… Hein ? Qu’en... [Lire la suite]
01 juillet 2015

peau d'ennui

Il est 13h59. J’m’ennuie. Je m’ennuie parce que je devrais avoir. Je devrais avoir faim parce que je n’ai pas encore déjeuné. Je n’ai pas encore déjeuné parce que je n’ai pas très faim. Il fait trop chaud. Je déjeunerai un peu plus tard quand j’en aurai à la fois réellement besoin et vraiment envie. En attendant, je ne bâille pas parce que j’ai faim, je bâille parce que j’ai un peu sommeil et je bâille parce que je m’ennuie. À 14h02, ça fait plus de trois minutes que je m’ennuie. Qu’est-ce que je pourrais bien faire pour oublier de... [Lire la suite]