28 juillet 2015

revel es

Pour ceux qui n’auront pas compris le titre, je vais l’expliquer à demi-mots tout de suite en vous disant qu’il y a des jours à se lever à l’envers. Et c’est ce qui m’est arrivé ce matin, à 3h55 quand ce fut l’heure officielle de me sortir de ma torpeur encore très ensommeillée et qu’il a fallu mettre d’abord un pied par terre, le droit (car je dors du côté droit du lit) et ensuite le gauche. Et non pas l’inverse, sinon, ce serait vraiment trop casse-gueule. Et dès le réveil, je n’aime pas faire des galipettes comme si je me... [Lire la suite]