05 février 2020

enfin, je me suis levé avant l’aurore

Enfin, je me suis levé avant l’aurore, j’ai repris mes bonnes vieilles habitudes, je n’ai donc pas de dérèglement hormonal comme j’ai pu le craindre dans le billet d’hier du même nom. Ça me rassure complètement car j’ai vraiment cru que j’avais un problème important et que j’allais devenir quelqu’un d’insupportable à cause de trop de sommeil. Non, je retrouve ma bienveillance légendaire, ma tolérance universellement reconnue et mon amour du prochain. Quel qu’il soit, évidemment. Et aujourd’hui, je sens que je vais vivre une journée... [Lire la suite]