22 juin 2018

aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président. Heureusement qu’il ne lit jamais mon blog (oui, je sais, qu’on vive ensemble depuis 25 ans, qu’on soit mariés, même et qu’il ne lise pas mon blog, c’est une grosse, une énorme faute de goût mais comment voulez-vous qu’on le change, à son grand âge ?) comme ça, il ne pourrait pas se plaindre (tiens, un pléonasme !) ni rouspéter (ah non, voici un véritable pléonasme A.O.P pur jus !) parce que j’en aurai parlé dans les colonnes de ce blog. C’est vrai qu’il m’a dit qu’il ne... [Lire la suite]

19 juin 2018

des larmes d'insatisfaction

Beuh, il fé trô chô ! J’en ai marre de transpirer comme une serpillère… Mais ça ne se dit pas, ça, « transpirer comme une serpillère ». Si, passe qu’en plus, quand je transpire, je sens mauvais. Bon écoute, de quoi te plains-tu, il fait enfin beau, un peu chaud, certes mais on a assez pleuré pour avoir du soleil, on ne va pas se plaindre. Pense à tous ceux qui ont été inondés et tu comprendras combien cet anticyclone est plus que bienvenu. On va enfin pouvoir prendre un repas dehors, je vais enfin pouvoir faire la... [Lire la suite]
17 avril 2018

comme une envie de pluie

Il fait grand ciel bleu et, par conséquent, grand soleil. On ne peut pas dire que le fond de l’air n’est pas encore un peu frais mais on se dit qu’on est sur la bonne voie. Ou alors, ce serait cruel de nous faire croire que… Mais non, je veux adhérer à cet espoir de printemps enfin revenu, comme bientôt, le temps du muguet. Les tulipes de la fin de l’hiver ont les pétales qui se sont fait la malle et bientôt, il sera largement temps de changer de fleurs comme on passe des vêtements d’hiver aux vêtements d’été. Il sera temps de... [Lire la suite]
11 mars 2018

orage, ô désespoir

Ça craint du boudin. Je ne sais pas si ça se dit comme ça mais si oui, tant mieux et si non, tant pis, on n’aura qu’à dire que je viens de l’inventer, cette expression. La véritable, c’est peut-être « ça pue le boudin » mais pour moi, à mes yeux et à mes narines, ça ne veut pas dire la même chose. Dans un cas, c’est l’odeur même du boudin qui est en cause et dans l’autre, c’est qu’il y a quelque chose de pas terrible qui arrive et qu’il faut trouver une solution. Par exemple, ça pue le boudin, ça, c’est pour l’odeur quand on... [Lire la suite]
30 mars 2015

l'heure d'été

Ben dites donc, ça ne valait vraiment la peine de changer d’heure, avant-hier soir (ou la nuit d’avant). Parce que maintenant que nous sommes passés à l’heure d’été, je peux vous dire que ce midi, au moment de préparer le repas, il faisait si sombre dans l’appartement, que j’ai dû allumer la lumière de la cuisine. Je me suis retenu d’allumer le lampadaire halogène du séjour parce que franchement, il faut penser à économiser l’énergie, surtout en ce début d’hiver. Alors que c’était hier, le passage à l’heure d’été. En tout cas, moi,... [Lire la suite]
14 mars 2015

le premier à partir

J’ai trois images de lui qui me reviennent spontanément en mémoire, là, maintenant qu’il vient de partir. Maintenant qu’il a fermé la porte et maintenant qu’il a laissé les siens, comme ça, sans un mot, sans un au-revoir, sans un signe de la main. J’ai d’abord cette image de lui, quand j’étais petit et qu’il était celui de tous qui me faisait le plus peur. C’est peut-être un mot un peu fort « peur », mais c’est sûr qu’il m’impressionnait. De par sa carrure, sa grosse voix et le fait qu’il me faisait penser à un ogre. Et... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

17 janvier 2015

même Martin

On n’a qu’à mettre ça sur le dos de l’ambiance tendue générale. Que ce soit dans le pays ou à mon travail. Les nouvelles ne sont pas les meilleures du monde mais on va faire avec car, comme je le disais hier, le spectacle continue et les artistes vont continuer de nous faire leurs numéros pour nous en mettre plein la vue afin de nous faire avaler la pilule. Ou les suppositoires. Et les suppôts de Satan. Et tout le tintouin. Ça tire encore un peu dans tous les sens. On démantèle des bandes de groupuscons et on s’attaque à la France... [Lire la suite]
10 janvier 2015

des lunettes humides

Le rassemblement avait lieu à proximité de la mosquée El Houda, près des Capucins et était organisé par les représentants des cultes de Bordeaux et Alain Juppé dans le cadre de Bordeaux partages. Le but était de faire une marche silencieuse jusque dans la cour de l’Hôtel de Ville en passant devant la Synagogue, devant le Temple du Hâ et devant la cathédrale St André. Nous étions une colonne importante de gens de différents horizons, de tous les âges, de toutes les tendances et c’était très bon de se sentir ensemble même si tout le... [Lire la suite]
09 janvier 2015

nos fils et nos compagnes

Je ne vais peut-être pas en ajouter des tonnes vu que tout a déjà été dit, ou presque tout, depuis deux jours mais je n’y peux rien, ça me tracasse, ça m’obsède et ça continue de me bouleverser à chaque fois que j’y pense et j’ai les yeux humides quasiment en permanence. Je n’y peux rien et je ne sais pas pourquoi ça me touche tant. Pas seulement pour le côté barbare, pas seulement pour les victimes artistes et intellectuelles, pas seulement pour la liberté de la presse qu’on a attaquée de plein fouet, pas seulement pour les... [Lire la suite]
29 novembre 2013

trois façons de ne pas partir de chez ses parents

Ça arrive tous les jours, qu’un adolescent ou un jeune adulte se trouve dans un tel conflit avec son père, sa mère ou ses deux parents, qu’il menace de partir et bien souvent, le(s) parent(s) n’hésite pas à proposer à son fils ou à sa fille de prendre ses affaires, la porte est ouverte et ainsi, le laisse mettre sa menace de partir à exécution. Lui, ça ne lui est arrivé qu’une fois et il n’est pas parti parce que, dans les cris et les larmes, il a justement menacé de partir, son père lui a justement rappelé que la porte était ouverte... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,