22 février 2015

trois sinon rien

Comme très souvent, le week-end, c’est-à-dire les après-midi du samedi, du dimanche et du lundi, je vais au cinéma. Une séance par jour. Trois films sinon rien. Mais pour ça, j’ai un ordre bien établi dans la sélection que je me fais dès le mercredi, jour de sortie des nouveautés : il y a le film du samedi, le film le moins exigeant car comme je me lève à trois heures du matin, si je m’endors dans la salle obscure, c’est moins grave de rater des bouts d’un film mineur. C’est ce qui m’est arrivé hier après-midi. Je n’ai fait que... [Lire la suite]