03 juillet 2019

je n’ai pas eu la place de dire pourquoi, hier

Hier, j’ai beaucoup évoqué ma lâcheté d’avant-hier en me prenant au jeu de l’écriture, en voulant faire des effets de style, en voulant montrer que j’en avais dans la culotte, j’ai voulu faire mon petit mâle histoire de bien noyer le poisson (pour ça également, je suis fort – même si j’ai travaillé pendant quatorze ans et une semaine chez un mareyeur, le spécialiste des poissons morts, je reste un champion du poisson noyé) mais j’ai bien conscience que j’ai laissé tous mes fans sur leur faim. Parce que tout le monde a dû se demander... [Lire la suite]

18 novembre 2015

le lisier

Je suis très admiratif de celles et ceux qui ont perdu quelqu’un de cher, pendant les attentats, ceux de vendredi dernier ou d’autres, plus anciens, admiratif devant la force de leur caractère pour supporter cette douleur pourtant inacceptable. Je suis admiratif devant leur capacité à ne pas être en colère voire à accorder leur pardon afin de relever la tête plus vite et aller de l’avant. Car de toute façon, il n’y a pas grand-chose d’autre à faire, dans ces cas-là. Je suis d’autant plus admiratif que je ne sais pas si j’aurais cette... [Lire la suite]