04 février 2018

toute honte bue

Tu n’as pas honte, Stéphane ? Non. Honte de quoi ? Il faudrait que j’aie honte de quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait, encore ? J’ai été sage comme une image, depuis hier et même depuis avant-hier et même encore depuis avant avant-hier. Je crois que je n’ai jamais été aussi sage de toute ma vie. J’ai même été mieux que ça : j’ai été serviable, poli, gentil, arrangeant et je n’ai klaxonné personne, même ce matin, en roulant lentement derrière un conducteur du dimanche et moi, j’ai rongé mon frein mais je me suis... [Lire la suite]

29 juin 2017

ça s'en va et ça revient

C’est fait de tout petits riens… Oui, comme je le disais hier, les choses évoluent et ce qui a été n’est plus tout à fait pareil. Le temps fait son travail et ce qui n’était que de l’émotionnel à fleur de peau est en train de tomber progressivement dans le raisonné. Ça n’enlève rien à ce qui s’est passé, à ce que j’ai vécu mais je relativise un peu. Je me dis que ça aurait pu être pire. Et que pour d’autres, c’est déjà pire. Alors, finalement, je ne m’en tire pas si mal que ça. Hormis ce qui est déjà un mauvais souvenir mêlé d'un... [Lire la suite]
27 juin 2017

un coup pour rien

Au troisième top, il devait être exactement 11h37 et je peux vous dire qu’alors, il faisait chaud. Lourd. Pesant. Et d’être dans la voiture avec l’impression d’avoir du chauffage plus, alors que je ne l’avais même pas mis, ça augmentait cette sensation de pénibilité. Je me suis levé à 2h45, cette nuit, hei hi, hei ho, pour aller au boulot et là, je n’avais qu’une hâte, qu’une seule idée en tête, rentrer chez moi et me défaire de mes vêtements du matin pour me mettre à l’aise. Attendre dans sa voiture n’est pas agréable même si ce... [Lire la suite]
21 mai 2017

peut-être, mais elle est députée

Mercredi dernier, je rentrais du centre-ville en voiture et j’étais rue des Frères Bonie, le long de l’ancien Fort du Hâ, à côté du nouveau Palais de Justice et comme bien souvent, des cyclistes roulaient sur la chaussée au lieu d’être tout normalement sur la piste qui leur est réservée. Alors, j’ai essayé d’être patient mais non, je n’ai pas réussi longtemps et au bout d’un peu plus de dix secondes, fatigué de rouler à 12 à l’heure au risque de caler, j’ai donné plusieurs coups de klaxon. En vain. Non pas vingt coups mais des coups... [Lire la suite]