27 février 2018

la plaidoirie

Maître Soixante-Dix, c’est à vous. Merci madame le juge. Mesdames, messieurs les jurés, merci de bien vouloir prendre en considération la vie exemplaire que mon client, devant vous, Stéphane G., créateur et auteur du blog C’est Écrit et même s’il dérape parfois dans des attaques contre des gens publics, il ne le fait jamais contre des gens qui ne sont pas médiatisés. Même s’il peut avoir un sens de l’humour qui en choque ou en interdit plus d’un, surtout ceux-là même qui… Non, vraiment, en aucun cas, mon client, ce petit homme aux... [Lire la suite]

26 juillet 2016

la page blanche

Ça me va mieux dans cet appartement que dans le précédent, la page blanche devant laquelle je peux me permettre de sécher en ne sachant pas quoi écrire. Ça me va mieux ici que là-bas parce que là, tout est contemporain et donc, la page blanche ne dépareille pas, ne jure pas, ne fait pas malvenue. Ici, les murs sont blancs, les plafonds sont blancs et je sais que je ne risque pas de me réveiller dans une chambre capitonnée enfermé dans une camisole de force, non, c’est juste que l’appartement a juste un an et que les précédents... [Lire la suite]
21 mars 2016

le calesson du masson

Vous ne savez pas ce qui m’arrive ? J’ai perdu ma cédille et du coup, je ne peux plus écrire correctement aucun mot qui en comporte une. Alors, je suis obligé de biaiser (on dit que je suis un bon biaiseur mais il n’y a pas pire juge que soi-même) et d’écrire les mots concernés comme je peux, c’est-à-dire à la va-comme-je-te-pousse. Tu parles d’une épreuve pour un mec comme moi, plutôt attaché à la langue française et plutôt sensible à l’orthographe. Ça me fait mal aux tripes mais de toute fasson, je n’ai aucun moyen de faire... [Lire la suite]
24 septembre 2015

bis repetita

Yolande, ma sœur, oui, parce que ma sœur s’appelle Yolande, oui, parce que j’ai une sœur, je n’en parle jamais parce qu’on ne se voit pas beaucoup, parce que, à Marseille, oui, parce qu’elle habite à Marseille, eh bien, elle habite Marseille et lundi, oui, parce qu’on était lundi, et lundi, elle était avec ses trois enfants, oui, parce qu’elle a trois enfants et au moment de traverser la rue devant chez elle, oui, parce qu’elle habite juste devant une rue avec un peu de circulation, eh bien, au moment de traverser la rue, elle s’est... [Lire la suite]
07 septembre 2014

faits divers sablais

C’est étrange comme un faits divers passé juste en face de chez Renée (en a-t-on parlé dans les medias nationaux ?) peut me sembler lointain et ne pas m’affecter du tout alors que justement, a contrario, quand c’est raconté au journal télévisé, je suis assez friand de cela. Ça fait donc partie des paradoxes de la vie. En tout cas, même si au fond de moi, j’aimerais en savoir plus sur ce qui s’est passé, comme je suis en vacances, quelques part, je m’en fous un peu, beaucoup, passionnément. Ça a commencé quand nous avons... [Lire la suite]
04 juillet 2013

Frank-çais, Frank-çaises

Je l’avoue, j’ai remis ça. Je suis un récidiviste. Et j’aime ça. Et je l’assume. Et j’ai encore pris mon pied et d’avoir été le roi ex-aequo de la fête avec celui dont c’était l’anniversaire, j’avoue que ça m’a fait jubiler. Intérieurement. Parce que dehors, je jouais les modestes pour qui ce n’était rien. « Non, je m’y suis mis hier et ça ne m’a pas pris beaucoup de temps. J’avais déjà tout dans la tête. Après, c’est juste une question d’inspiration et d’amitié ressentie pour la personne que l’on souhaite honorer. » Non, je... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,