16 mai 2019

trente minutes au milieu de ceux qui travaillent

Il est 8h10, je suis rentré chez moi il y a moins de dix minutes. J’en étais parti il y a moins d’une heure. Comme chaque matin, je suis allé prendre le tram jusqu’aux Quinconces et je suis revenu chez moi, directement, dans le sens inverse, pour une fois, a contrario des jours précédents où j’ai pris un autre tram jusqu’à la place Paul Doumer pour y attraper le bus n°4 qui me déposerait vers chez moi mais de l’autre côté, celui de la boulangerie où j’ai mes habitudes. Car chaque matin, du lundi au vendredi, je vais chercher nos... [Lire la suite]

26 mai 2018

en RTT d’auto-doléances

Hier, j’ai décidé de prendre une journée de RTT de doléances. Car j’en avais un peu assez de me morfondre comme ça à la presque fin de ces quinze jours de congés, les derniers de l’année 2017/2018. J’en avais un peu marre d’avoir l’impression de ne faire que me plaindre et de subir cette inquiétude avant de reprendre le boulot, mardi prochain. Dans la nuit de lundi à mardi, devrais-je dire si je veux être plus précis. Car ce n’est encore et toujours qu’une question d’horaires nocturnes. Mais pas que, pour être franc. Aussi de... [Lire la suite]
11 janvier 2017

prendre une douche à 25 euros ?

Pour une fois, en rentrant du boulot, un peu avant midi, alors que je dois me rendre en ville, tout à l’heure, je n’ai pas commencé par prendre ma douche. Non, je suis allé vider le sac de papiers, de journaux et de bouteilles en plastique, je me suis rasé, j’ai mis le couvert (à moins que je n’ai fait ces deux derniers dans l’autre sens mais en réalité, hein, peu importe, on s’en fout un peu, non ?) et j’ai allumé mon ordinateur pour chercher un numéro de téléphone sur Internet. Ensuite, nous avons déjeuné. J’ai mangé avec les... [Lire la suite]
07 mars 2016

tris et chuchotements

Cette fois, on s’y met sérieusement. Je m’y suis mis sérieusement. Si jamais nous pouvons déménager d’ici fin juin, ce qui serait plutôt bien, il va bien falloir réduire le nombre de choses que nous avons de façon importante pour ne pas dire considérable. J’aurais pu dire importérable pour ne pas dire considérante, mais ça ne voulait plus rien dire. Alors, depuis quelques jours, ça y est, je suis lancé dans le tri de mes affaires et surtout, de mes livres, des journaux, des feuilles et des cahiers que j’ai remplis d’un tas de trucs... [Lire la suite]
22 mai 2015

ça s'en va et ça revient, parfois mais pas souvent

Ça s’en va et ça revient, c’est fait de tout petits riens… ça s’en va et ça revient… des fois, oui, ça revient mais souvent, non. Parce que c’est la loi du marché médiatique. Soit disant que c’est pour répondre à la demande des téléspectateurs, des auditeurs de radio, des lecteurs de journaux et magazines mais, il ne faut pas nous prendre pour des jambons, c’est avant tout pour assurer de l’audience et pour faire plaisir aux journalistes qui ne savent plus très bien quoi inventer pour être les premiers et les plus sensationnalistes.... [Lire la suite]
07 décembre 2014

pour oublier

Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans les journaux ni même dans les blogs et encore moins dans le mien même si celui-ci est quand même le moins perverti de tous ceux qui existent, dans le genre. Et ce n’est pas parce que son auteur est lui-même un pervers, toujours dans son genre, que le contenu de ce qu’il écrit peut l’être. Et en plus, suis-je entièrement responsable de mes paroles ? De mes actes, oui, mais de mes propos ? Quoiqu’il en soit, hier, je parlais comme si j’avais vraiment bu trop de vin, comme si ma... [Lire la suite]