04 mai 2019

fondamentalement

Revenir aux fondamentaux, ai-je entendu à la radio, ce matin. Il paraît que les gilets jaunes (et casseurs réunis ?) veulent réinvestir les ronds-points, revenir aux fondamentaux. Je veux bien, moi mais qu’y aura-t-il à casser, là, hormis les pieds et les pédales des conducteurs ? Néanmoins, une question me taraude l’esprit, après avoir entendu cette nouvelle un peu inattendue : le mot « fondamentaux », sont-ce les journalistes qui l’ont employé où vient-il directement des gilets jaunes (et casseurs... [Lire la suite]

06 décembre 2018

gilet jauni

Oh vous savez, c’est dur. Non, vous ne pouvez pas savoir comment c’est dur. Comment la vie est dure. Ben non, vous ne pouvez pas le savoir, vous, vous devez gagner des mille et des cents, vous devez avoir une belle bagnole, vous ne devez pas avoir de problèmes pour les fins de mois ni pour les fins du monde. Vous ne pouvez pas imaginer comment ça fait mal de voir le frigo vide à partir du 15 du mois. Et ce n’est pas parce qu’on a un congélateur plein qu’on peut se permettre de piocher dedans pour manger. Non, moi, je vous dis que... [Lire la suite]
08 novembre 2018

couleur jaune pisse-froid

Il y a comme une éclaircie, aujourd’hui. Ce qu’on pourrait appeler une embellie. Je parle de ce qui se passe dans le ciel et dans ma tête. Pas de ce qui se passe dans le pays car là, on ne peut pas dire qu’il fasse beau, bien au contraire. Et c’est plutôt heureux que cette migraine dont j’ai tu le nom, pendant deux jours, pour ne pas lui faire cet honneur de la citer (je peux le faire, aujourd’hui puisqu’il semble qu’elle soit allée se faire mettre ailleurs), c’est plutôt heureux, donc, que cette migraine soit venue polluer mon espace... [Lire la suite]
21 octobre 2018

on se calme, on se calme

On se calme, on se calme, Stéphane. Ce n’est pas parce que tu n’aimes pas ça que tu peux ni que tu dois en dégoûter les autres, hein ? Nous sommes d’accord ? Nous sommes d’accord. Parce que tu ne pas imposer tes idées. Ils le font bien, eux. C’est vrai ça. Ce n’est pas parce que tu es fatigué, ce n’est pas parce que tu as le cul entre deux chaises que tu dois t’en prendre à quelqu’un de mort ni à sa veuve. Oui, je sais, ce n’est pas toi qui as commencé, ce sont eux mais laisse-les dire et laisse-les faire. Occupe-toi plutôt... [Lire la suite]
06 avril 2018

les fichés C

Il y a des fichés S pour qualifier des gens potentiellement dangereux et je propose qu’on crée les fichés C. À quoi cela correspondrait-il ? À recenser les cons. Les cons reconnus comme tels. Les cons absolus et sans discussion possible. Les cons intégristes.  Et pour servir d’exemple, j’en ai quelques-uns à entrer dans cette liste. Et tant pis si ça ne leur plaît pas. Mais en même temps, je me dis qu’ils le sont tellement, cons, que si ça se trouve, parce que je vais parler d’eux, ils seront contents avant d’être... [Lire la suite]
18 octobre 2017

les journalistes et eux-mêmes

Pour moi, ce n’est pas le président Macron qui a coupé la parole à madame Coudray mais bel et bien l’inverse. Et même si c’était pour la bonne cause du respect du timing, quand on a posé une question à quelqu’un, on attend qu’il ait fini de répondre avant de continuer. Mais ça, les journalistes, ils ne savent plus faire. Le plus important, pour eux, c’est d’avoir la bonne personne en interview, poser des questions politiciennes, parler des petites phrases, balancer un ou deux sujets qui créent de la polémique et surtout, surtout,... [Lire la suite]

16 octobre 2017

mourir d’inanition ou tirer la langue aux journalistes ?

Je ne sais pas trop quoi faire, là, à l’instant précis où je viens de rentrer chez moi après une après-midi à moitié consacrée à une séance de cinéma et l’autre moitié à m’être rendu en ville et en être revenu à vélo en passant par la case Cabirol, là où habite le patron mais ce n’était pas comme au Monopoly, quand on passe par la case départ, je n’ai pas touché 20 000 francs et encore moins 20 000 euros. Tant pis, je pourrai toujours me consoler en me disant que j’aurai essayé et comme qui ne tente rien n’a rien, moi, j’ai... [Lire la suite]
07 août 2017

sens de la mesure

J’ai été particulièrement agacé, la semaine dernière, quand on n’a quasiment parlé que de ça pendant plusieurs jours de suite : le transfert record du joueur de foot Neymar. Certes, le beau gosse a raison d’en profiter mais aborder ce sujet systématiquement à la lune de tous les journaux radiophoniques, télévisuels et autres, justement, Neymar, j’en ai marre ! En fait, déjà, on va préciser que moi, le foot, je m’en contrefoot déjà pas mal mais quand on nous déballe des indécences de mouvements d’argent pareils, j’ai honte.... [Lire la suite]
24 juillet 2017

cinq euros !

Je suis stupéfait et aussi un peu énervé à chaque fois que j’entends les informations à la radio ou à la télévision dès que les journalistes se délectent à attaquer le gouvernement à propos de la suppression de 5 euros sur les aides au logement à partir du mois d’octobre. Et alors ? Et alors, ai-je même envie d’ajouter ! Franchement, en toute objectivité, que représentent 5 euros pour la majorité des bénéficiaires de ces aides ? Probablement qu’il y en a qui ont vraiment du mal à s’en sortir mais j’en connais, qu’ils... [Lire la suite]
10 mars 2017

journée de la flamme

Après la journée de la femme, la journée de la flemme, ce vendredi 10 mars est donc décrété journée internationale de la flamme. En hommage à Saint-Laurent, le martyr, pas le créateur de mode, Savonarole, Jeanne d’Arc et Gilles de Rais pour ceux qui sont morts brûlés et en l’honneur de Néron, Landru et tous les pyromanes du monde qui, s’ils voulaient bien se donner la main, feraient une grande ronde mais surtout, les empêcherait d’allumer leur briquet car quand on a les deux mains occupées, hein ?... Saint-Laurent, le martyr... [Lire la suite]