22 janvier 2019

le comte est bon

Hier, j’ai entendu dire que c’était la journée la plus déprimante de l’année. En effet, c’était la journée mondiale de la déprime et je me suis demandé pourquoi. Non pas pourquoi le 21 janvier en soi mais pourquoi choisir une journée mondiale de la déprime alors qu’on est en plein dedans depuis deux mois. Et moi, au lieu d’appeler hier « blue Monday » (lundi bleu) comme l’ont fait les anglais qui, finalement, ont un certain sens de l’esthétisme, j’aurais dit qu’on était dans les « black and yellow months » (les... [Lire la suite]

08 septembre 2018

la route fleurie

Prenons l’autoroute fleurie, qui conduit vers le bonheur… Bon, ça va, il semble qu’il n’y ait pas trop de monde, ce matin. Il faut dire qu’un samedi à 10h, après la rentrée scolaire, on ne peut pas dire que ça entre dans les gros chassés croisés de l’été ou alors, il y a des parents qui n’ont pas mis leurs rejetons à l’école et ça, ça n’est pas bien. Pas bien du tout. Suivons-la toute la vie, main dans la main, cœur contre cœur… Non, on ne prend pas la main du conducteur quand il est au volant. Et on ne se colle pas à lui non plus.... [Lire la suite]
31 mars 2015

encore un de validé

Et voilà, nous sommes le 31 mars. Encore un trimestre de terminé. Encore un de validé. Et un de plus pour la Sécurité Sociale, un ! Avant, quand j’étais jeune, je me contentais de compter les jours qui me restaient avant les prochaines vacances ou avant un week-end d’escapade, ça me permettait de mieux de tenir le rythme du travail mais aussi et surtout des transports car j’ai quand même passé plus de vingt ans à Paris avec trois heures de trajets par jour. Train, métro, RER et (parfois bus mais rarement), tout y passait mais... [Lire la suite]
25 janvier 2015

un dimanche en bleu

Quand on voit le temps qu’il a fait hier, un temps froid, humide, gris, bas et démoralisant et qu’on voit celui qu’il fait aujourd’hui : frais, sec, bleu, élevé et enthousiasmant, je me dis que mon choix est fait, que je le valide et qu’il sera définitif. Plus bleu que ça, pour un 25 janvier, à Bordeaux, en tout cas, plus bleu que ça, ça n’existe pas. Et trop de bleu tuerait le bleu. Ça fait penser à un jour où tout va bien dans le monde. Vous imaginez ? Un jour où tout irait bien dans le monde ? Un monde qui serait... [Lire la suite]