25 septembre 2019

agent trouble

Je drague les gilets jaunes et casseurs réunis par Internet et quand ils tombent sous mon charme, quand je les ai attrapés dans mon filet, je le séduis physiquement et intellectuellement pour qu’ils ne puissent plus se passer de moi et je les amène à changer d’avis sur leur attitude depuis un an. Tous sont potentiellement capables de passer entre mes mains. Que ce soit des femmes ou des hommes, des jeunes ou des vieux, des chômeurs ou des actifs, je prends ce qui vient pour tenter de les convertir. Et si d’aventure je n’y parviens... [Lire la suite]

16 mars 2019

Gilles et John (acte encore)

Bon, John, tu t’es préparé pour la grande manif de cet après-m’ ? Oui, Gilles et comme on nous a dit de dire, aujourd’hui, c’est l’ultimatum. Je ne sais pas ce que ça veut dire mais je pense que c’est bien pour nous, ça, l’ultimatum. John, ça veut que c’est la dernière fois qu’on demande, après, on castagne. Mais, on n’a pas déjà commencé à castagner ? Si, mais avant, c’était sans ultimatum, ce n’était pas la dernière fois qu’on demandait avant de tout casser. Ah d’accord, c’est plus clair, maintenant, heureusement que... [Lire la suite]
29 juin 2017

ça s'en va et ça revient

C’est fait de tout petits riens… Oui, comme je le disais hier, les choses évoluent et ce qui a été n’est plus tout à fait pareil. Le temps fait son travail et ce qui n’était que de l’émotionnel à fleur de peau est en train de tomber progressivement dans le raisonné. Ça n’enlève rien à ce qui s’est passé, à ce que j’ai vécu mais je relativise un peu. Je me dis que ça aurait pu être pire. Et que pour d’autres, c’est déjà pire. Alors, finalement, je ne m’en tire pas si mal que ça. Hormis ce qui est déjà un mauvais souvenir mêlé d'un... [Lire la suite]
07 mai 2016

Dédé

Dédé, c’est Dédé les gros bras. C’est moi. Parce que tout compte fait, je n’ai pas donné ma part aux chiens, hier soir. Déjà qu’il n’en reste plus qu’un. En tout cas, même si je ne suis pas aussi fort que Carlos, même si je ne suis pas aussi jeune que François, même si je ne suis pas une armoire à glace comme l’autre Stéphane, je pense avoir fait bien plus que ce qu’on attendait de moi. Non seulement, j’ai porté des choses avec les autres, quand il fallait être plusieurs mais aussi tout seul, à leur grand étonnement, parfois.... [Lire la suite]
17 août 2015

l'empire des sens (5/5)

Résumé des épisodes précédents : On dit que nous avons cinq sens, définis par Aristote au cours du quatrième siècle avant J.C. (à vous de voir si vous préférez Julien Clerc, Jésus Christ ou, plus simplement, Jean-Claude) et c’est toujours ce que j’ai entendu dire (ce qui prouve que mon ouïe fonctionne) depuis que j’ai eu l’âge d’être scolarisé. Et ne voilà-t-il pas que ces derniers jours, j’ai lu (ce qui prouve que ma vue fonctionne) qu’on en aurait plutôt 9 voire 21. Je n’ai pas trouvé trace des dixième au vingt-et-unième... [Lire la suite]
06 juin 2015

festival de cannes

Le patron m’a prêté deux cannes, une avec le haut arrondi en demi-cercle et l’autre avec une espèce de manche. Je me suis servi des deux mais je n’ai aucune préférence pour l’une ni pour l’autre. Il m’en a prêté deux au cas où mais je ne peux pas dire que j’en ai vraiment besoin pour marcher car je peux tout à fait me déplacer depuis le premier jour de l’intervention si ce n’est que pour sortir dans la rue, mieux vaut malgré tout prendre des précautions. On ne sait jamais. On a vite fait d’être bousculé et la canne peut alors servir... [Lire la suite]

01 juin 2015

personne n'est imparfait

L’autre jour, en attendant le tram, je vois trois jeunes, parmi d’autres, qui arrivent, dont deux avec des petites raquettes, peut-être de badminton mais je ne m’avancerai pas avec certitude, je ne suis pas un spécialiste en ce domaine. Et mon propos n’est pas de parle de ce sport à la mode. Non, mais de l’état des lieux de la connaissance de la grammaire française. Ou plus précisément, de la conjugaison française. Les trois jeunes sont composés de deux filles, plutôt mignonnes mais un peu effacées par le troisième du lot, un mec,... [Lire la suite]
18 septembre 2014

passagèrement

Un retour de boulot en tram qui n’a pas été de tout repos. Tout ça parce qu’un môme, un chiard n’avait sans doute pas fait sa sieste alors que sa mère prenait le tram avec lui et son petit frère et sa petite sœur, dans une poussette, qui, lui ou elle, devait plus ou moins dormir. Alors que moi, impossible de lire. Impossible de me concentrer sur ce que je lisais. Le chiard n’avait de cesse de crier pour demander quelque chose, il criait aussi quand il avait eu ce qu’il voulait ou alors, il pleurait fort (il geignait fort, plutôt)... [Lire la suite]
08 janvier 2014

drôles de gens que ces gens-là

À la porte du corps de garde, pour tuer le temps, on tue, on jase, l’on regarde passer les passants… La série continue. Jamais deux sans trois, diront les gens qui se croient spirituels à force de citations mais je les mets au défi de m’en citer une, justement, une vraie, avec le nom de l’auteur et, si possible, une bien à propos. Mais moi, je n’ai pas envie de dire deux sans trois. J’ai plutôt envie de vous livrer celui-ci, qui  me semble plus adéquat et nettement plus intelligent (il n’y a pas de mal à se faire du bien… Ooups,... [Lire la suite]
22 octobre 2013

de bruit et de fureur

Je suis vachement énervé, bien souvent, quand je rentre chez moi en tramway. En effet, je le prends à Lormont, station Lauriers et là, sans vouloir faire de mauvais esprit sarkozien, je reconnais que c'est toujours pas mal bondé de jeunes de la cité et ça, encore, ça passe mais ce qui me met hors de moi, c'est leur égoïsme. Je m'explique : ils sont plusieurs à écouter leur musique sur leur téléphone portable, assez fort mais avec une sonorité déplaisante car ce n'est évidemment pas de la haute-fidélité. Et moi, non seulement je... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,