09 mars 2017

journée de la flemme

Après une telle journée que celle de la femme, hier, il fallait bien décréter qu’aujourd’hui serait la journée de la flemme. De toute façon, je n’ai rien d’autre de vraiment bien intéressant à raconter depuis le début de la semaine : mardi, j’ai piqué une grosse colère à cause d’une grosse conne à la DRH qui est en train de me sucrer des jours de congés on se demande pourquoi puisque je ne les ai pas pris. À cause de cette grosse émotion négative, j’ai fait une migraine très, très forte, hier, mercredi et j’en avais encore... [Lire la suite]

29 novembre 2015

balayer devant sa porte

Je n’ai pas compris pourquoi il y avait autant d’incompréhension voire de stupeur dans ses yeux. Et j’ai choisi de lui tourner le dos et de continuer mon chemin. Quelques minutes avant, j’étais en train de maugréer contre des jeunes adolescents qui n’avaient pas la conscience qu’ils étaient des pollueurs sans gêne en me disant que si personne ne leur expliquait, ils risquaient de ne jamais changer. Parce que manger n’importe quoi, c’est leur problème mais jeter les emballages de leurs sandwiches dans la rue, non, ça, ça n’est pas... [Lire la suite]
08 octobre 2015

l'inconscience professionnelle

Je vous jure que tout ce qui va être dans les paragraphes qui suivent est vrai. Non seulement, je l’ai entendu de mes oreilles mais surtout, de la bouche même des intéressé(e)s. Comme quoi, aujourd’hui, il n’y a même plus besoin d’avoir honte de dire des choses pareilles. Plus de pudeur et un je-m’en-foutisme qu’on n’aurait pas soupçonné à un tel niveau ? Eh bien si, justement. D’abord, il y a Vir..nie, ma collègue, mon ex-collègue qui a travaillé dans la même équipe que la mienne pendant quelques années, une fille bavarde, pas... [Lire la suite]