19 octobre 2019

la Turquie dans la Communauté Européenne

Imaginons que Donald Trump décide de tout même de ce qui ne le regarde pas. Par exemple, il pourrait décider que maintenant, ça suffit, il est temps d’intégrer la Turquie à la Communauté Européenne. Parce que comme la Grande Bretagne s’apprête à mettre en pratique le Brexit, ça laisse une place de libre et donc, d’après l’homme aux cheveux jaunes… non, orange… non, jaune orangé, c’est ça, jaune orangé. Non, jaune dérangé, plutôt, ça lui va tellement mieux, cette dénomination de couleur-là. Et donc, d’après l’homme aux cheveux jaune... [Lire la suite]

25 janvier 2019

Haroun : je rêve que je suis en train d'écrire mon billet du jour

Je rêve que je suis en train d’écrire mon billet du jour. Et ça tombe plutôt bien puisque j’avais une certaine flemme, depuis ce matin. Ça ne me réussit plus de sortir en semaine même si la soirée fut bonne et pleine de rires. Je suis allé voir et surtout écouter Haroun, l’humoriste que peu de gens connaissent et pourtant, la salle du Fémina était archi-comble, à tel point qu’une deuxième date est ouverte pour novembre prochain. Qui l’eût cru ? En tout cas, je ne connaissais que quelques extraits de son spectacle de stand-up et... [Lire la suite]
07 janvier 2019

jaune cocu

J’aime le jaune des soleils qu’on dessine quand on est enfant, un jaune franc du collier avec beaucoup de rayonnement. C’est un jaune éclatant, un jaune un peu rêvé car en réalité, le soleil est plutôt jaune d’or. Et j’aime justement le jaune des boutons d’or, ces petites fleurs qu’on se mettait sous le menton et dont le reflet sur notre peau nous faisait dire : tu aimes le beurre. J’aime le jaune du beurre sauf quand celui-ci devient terne car il a ranci. Je n’aime pas le beurre rance et je n’aime pas le jaune des gilets et des... [Lire la suite]
23 décembre 2018

jaune, rouge et bleu

Un peu comme les boules et les guirlandes de Noël sur un sapin du même nom. Voilà, c’est ça : de toutes les couleurs. Hier, on a encore eu droit à une manifestation qui a débordé comme une casserole de lait sur le feu quand on ne la surveille pas. Une poignée de merdeux qui ont cherché à foutre le bordel avec, en plus des casseurs patentés, un certain nombre de jeunes dont beaucoup de filles qui ne laissent pas leur part aux autres : la rue du patron encore dépavée et quelques heures de tension avec bombes assourdissantes... [Lire la suite]
10 janvier 2017

des menus de circonstances

Peu après ma naissance, pour mon baptême, je me souviens très bien de ce qu’il y avait à manger. Du lait pour moi, évidemment. Et pour la famille, mes parents, mon parrain et ma marraine, mon grand-frère, mes grands-parents et probablement que c’est tout, je n’en ai pas beaucoup de souvenirs, il y avait une jolie table avec les plats suivants : des feuilles d’endives avec un tartare de noix de St Jacques à la truffe blanche ; des quenelles nature à la sauce béchamel ; de la lotte aux salsifis et des meringues avec de la... [Lire la suite]
01 octobre 2016

Le patron m’a offert 6 mètres de tissu rayé que je trouve très beau. Le tissu. Je précise que c’est le tissu que je trouve très beau. Pas les 6 mètres. Sinon, j’aurais mis un « x » à très beaux. Enfin, à beaux mais pas à très, évidemment, cette question ! C’est un tissu rayé avec du vert (deux nuances), du jaune (deux nuances aussi) et deux nuances de gris. On aurait pu en avoir 50, des nuances de gris, mais je ne suis pas très attaché à cette couleur en particulier. En fait, je dis ça mais si, un peu quand même. ... [Lire la suite]

09 septembre 2016

a pu la grue

Non, a pue pas, la grue, simplement, a pu la grue. A partie, la grue. A partie, loin, peut-être. A même pas dit au revoir, la grue. A partie sans rien dire. Heureusement qu’on a vu qu’a partait, la grue. A partie peut-être dans des pays très loin, là-bas où y fait chaud comme en Afrique ou au pôle sud vu qu’y fait moins froid au pôle sud qu’au pôle nord. C’est pas moi qui dit ça, c’est Pôle Émile Victor, je crois. En tout cas, a partie, la grue. A fait comme Homéo, a partie. Oui, parce que Homéo partie. C’est pas gentil qu’a partie,... [Lire la suite]
21 juin 2016

quel été, quel été moche

Ah ça oui, qu’elle était, qu’elle était moche, cette première journée de l’été… C’est dommage parce que vraiment, on peut dire que ça avait bien commencé, il ne faisait pas trop chaud en allant au garage, à 3h45, cette nuit, bien au contraire, il faisait même très bon. C’était vachement agréable. Et je suis parti travailler. Aucun incident sur la route. Pas de bazar sur mon bureau après un week-end forcément trop court. Et j’étais habillé en jaune (mon tee-shirt) et Émilie aussi, mais le sien, il avait des fioritures, des espèces de... [Lire la suite]
17 mars 2016

blanc, jaune et poreux

En moyenne, un œuf ça pèse 60 grammes. Ça n’est pas grand-chose mais c’est déjà ça. On peut s’en faire traiter de tête, de crâne et marcher dessus mais ce n’est pas du tout conseillé car sinon, ça se casse et on n’a pas l’air malin, ensuite. Parce que, quand on le fait volontairement, au-dessus d’un saladier ou d’un bol, on peut toujours le battre mais quand on marche dessus, il est foutu. Et quand il est foutu, on ne peut plus rien en faire. Donc, on évite de poser ses pieds dessus. Encore mieux, on évite tout simplement d’en poser... [Lire la suite]
03 mai 2015

jaune dedans et blanc dehors

Je crois qu’il y a deux écoles ou deux façons de faire. En tout cas, pour ceux qui mangent d’abord l’un puis, ensuite, l’autre. Parce que, ceux qui les mangent ensemble, en les coupant en tranches, par exemple, on s’en fout un peu pour ne pas dire beaucoup. Je voudrais parler des œufs durs. Parce que moi, quand il m’arrive (rarement) d’en avoir dans mon assiette, je commence toujours par le blanc et je termine toujours par le jaune. Pour la simple raison que je préfère le jaune alors, je me débarrasse d’abord de la partie que j’aime... [Lire la suite]