26 décembre 2018

décembre, un mois de fêtes

Décidément chaque mois de décembre est éprouvant, émotionnellement et physiquement parlant. En effet, je n’arrête pas de faire la fête et en même temps, c’est la haute saison pour nous, dans le mareyage et comme je travaille de nuit (au cas où ça ne se saurait pas encore), autant vous dire que vivement le mois de janvier, hein ? Nous sommes d’accord et j’aime bien quand on est d’accord avec moi. C’est le principe même du tout à l’égo. Oui, c’est à ça que je suis branché en permanence, moi, mais attention, pas avec des tuyaux,... [Lire la suite]

06 janvier 2018

être le premier tous les jours

J’aime bien être le premier. J’ai toujours aimé ça. Et pas seulement le 1er janvier ou le 1er mai, non, j’aime bien être le premier tous les jours. Tout le temps. Depuis que je suis né jusqu’à ma mort, je suis fait pour être le premier. Sauf que le jour de ma naissance, il y a eu un bug, j’avais déjà un frère aîné. Alors, pour compenser de ne pas être le premier descendant de mes parents, je me suis formaté pour être un élève modèle. Je raflais tous les prix d’excellence. Avec les cadeaux qui accompagnaient ce titre qui ne m’a jamais... [Lire la suite]
13 janvier 2016

la galette individuelle

Janvier, le mois des galettes, pour les plus chanceux, le mois de la galette, quand ils touchent une augmentation de salaire ou une prime exceptionnelle. En ce qui me concerne, une augmentation de salaire, je n’en ai pas eu depuis le 1 er août 2006 où on m’a royalement donné 5 centimes d’euro de de l’heure sans que je ne demande rien. La reconnaissance d’un patron, quand même, c’est quelque chose, hein ? Mais je pense que ça aurait été mieux qu’on ne m’en donne qu’une partie, de ces cinq centimes, et qu’on me gratifie du reste... [Lire la suite]
31 décembre 2015

dans le meilleur des cas du meilleur des mondes

Dans le meilleur des cas du meilleur des mondes, ceux qui auront la chance de pouvoir se faire la bise à minuit pile, ce soir, n’auront pas été volés sur le nombre de jours qu’ils auront vécu en cette année 2015. On ne peut pas en dire autant de tous. C’est vrai ça, tiens, par exemple, ceux qui n’ont pas survécu aux attentats du mois de janvier, on leur a pourtant souhaité une bonne et une heureuse année 2015 lors du réveillon, une semaine plus tôt. Quand on y pense, il y a matière à poser une réclamation au bureau des vies bêtement... [Lire la suite]
29 janvier 2015

plus que deux

Plus que deux jours et nous pourrons passer à autre chose. Nous pourrons tenter de passer à février et laisser ce mois de janvier de côté. Comme si on n’avait pas spécialement envie de s’en souvenir. Du moins, pas avant longtemps. Le temps d’un peu d’oubli et le temps de l’arrivée d’autres joies et d’autres plaisirs nationaux. Le temps pour nous d’enfouir au chaud le souvenir de celles et ceux qui sont partis sans rien avoir demandé. Le temps peut-être, et tant pis si c’est bien malheureux, que d’autres partent à leur tour dans des... [Lire la suite]
13 janvier 2015

à la une

C’est demain que paraîtra le nouveau numéro de Charlie Hebdo. Le numéro d’après. Le numéro de la nouvelle série, celle qui va démarrer dans une ambiance particulière parce que je suppose que toute la rédaction est partagée entre l’envie de continuer, la tête haute et la tristesse mêlée de colère de ne plus être avec ceux qui sont partis. J’aime beaucoup la une cruelle (l’édition du soir de Ouest France) « balles chez Charlie, douze morts » en hommage à une autre, tout aussi cruelle, de Hara-Kiri hebdo du 16 novembre... [Lire la suite]
14 décembre 2014

les jours qui tombent

En ce moment, les jours tombent comme des feuilles comme s’ils n’avaient qu’une hâte : celle de passer à autre chose. Et rapidement, en plus. Comme s’ils étaient pressés de se retrouver en janvier pour avoir un peu plus de temps à eux. Comme si eux aussi, ils aimeraient mieux que les fêtes de fin d’année soient déjà passées, terminées, derrière nous. Des choses largement périmées. Des jours en obsolescence. Comme si c’était déjà programmé. Qui s’occupe de tout ça, quelque part ? Est-ce automatique ? Et c’est peut-être... [Lire la suite]
27 novembre 2014

mes heures de sorgue

Mes heures de sorgue sont plus courtes que mes nuits. Plus courtes alors que ce sont les nuits les plus longues de l’année. Celles de novembre et de décembre. Même si celles de janvier devraient faire partie mais non, psychologiquement, celles de janvier, on a l’impression qu’elles tendent vers la lumière. Parce qu’on retourne aux beaux jours. Qui sont autant une expression qu’une réalité. Les beaux jours, ça peut aussi exister en hiver quand ils sont courts. Ce n’est pas parce qu’il fait nuit tôt que pendant qu’il fait jour, on ne... [Lire la suite]