23 avril 2020

le gratin de pommes de terre (billet contaminé au Covid 19)

Bon, je m’y mets. Allez, c’est parti. Ouais, je suis motivé. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une deuxième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une troisième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une quatrième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch, scrch… Une cinquième pomme de terre épluchée. Scrch, scrch,... [Lire la suite]

24 novembre 2019

viens dans ma ville, viens dans ma rue

Quand le cafard tourne en rond dans ta tête, viens dans ma ville, viens dans ma rue ; quand les amis, les amours font la tête, viens dans ma ville, viens dans ma rue… Avec le président, nous avons déménagé il y a trois ans et demi. Comme le temps passe ! Trois ans et demi qu’est dans un quartier en devenir, comme on dit. Un quartier en pleine mutation. Un quartier qu’il nous a fallu apprivoiser. Dans un appartement « contemporain » (l’immeuble a cinq ans) que nous avons meublé également de façon nettement plus... [Lire la suite]
19 mai 2018

mahai gainean ! (à table !)

Il y a deux cuisines basques : celle des montagnes, avec des poissons, des coquillages, des crustacés et celle de la côte : d’agneau, de porc voire de bœuf… Oui, je sais, j’ai fait exprès de mélanger les deux cuisines, c’était juste pour savoir si tout le monde suivait. Maintenant, je vais vous présenter quelques spécialités. Vous pouvez lire pendant que moi, je me régale. Parmi les poissons les plus rencontrés dans les montagnes basques, il y a le thon, évidemment, l’anchois et la sardine, le merlu, le saumon sauvage (dans... [Lire la suite]
28 janvier 2016

parentèles non confirmées

On en apprend tous les jours. Tiens, pas plus tard que ce matin, j’en ai entendu une bonne qui m’a mis sur le cul. Ça tombait mal vu que j’ai mal au jambon gauche depuis deux ou trois jours. Lundi matin, j’ai dû me faire un truc qu’il ne fallait pas lors d’un exercice avec le coach. Je me souviens très bien, j’étais sur le dos et nous faisions des mouvements vers l’arrière avec un bras dont la main tenait un haltère de 4 kilos et pendant ce temps, la jambe opposée montait et descendait dans le même rythme, un truc qui fait travailler... [Lire la suite]
07 juin 2015

le jambon et la saucisse

Mon amant me délaisse, o gué, vive la rose !... Non, en fait, ce n'est pas ça que je voulais chanter mais c'est venu tout seul sans que je n'y prenne garde alors que je voulais débuter ce billet sur une intro musicale amusante : j'aime le jambon et la saucisse, j'aime le jambon, quand il est bon... le problème, c'est que je ne connais pas la suite, en même temps, je vous rassure, surtout mes parents, je vis bien sans connaître cette comptine par cœur. Mais alors du coup, ceux qui me connaissent n'en seront pas étonnés, il a fallu que... [Lire la suite]
15 novembre 2014

faire partie du gratin

Mes parents sont là pour le week-end parce que maman participe au Trophée du BEC, une compétition locale de natation, comme chaque année à cette période. Et comme maman est une championne et que papa est ce qu’on pourrait qualifier d’attaché de presse ou de relations publiques, il l’accompagne à chaque fois que maman participe à un championnat quelconque. Il accompagne sa compagne, comme son nom l’indique. Sa compagne ? Non, plus que ça, son épouse depuis 57 ans. Déjà, rien que pour ça, papa et maman, vous pouvez vous lever pour... [Lire la suite]
02 septembre 2014

oublier les crêpes

J’ai oublié de parler de samedi soir, chez Renée. Et vous le verrez au fil des lignes de ce billet, ce n’est pas la seule chose qui aura été oubliée ce soir-là. Comme bien souvent, quand nous arrivons aux Sables, le premier soir, c’est Renée qui a tout préparé pour nous accueillir. Mais là, parfois, on a un peu honte, elle vient de faire 82 ans et comme elle est moins en forme depuis un an, on a accepté mais on aurait pu aussi aller manger des crêpes au restaurant en bas de sa rue. Mais non, elle a voulu nous faire plaisir et elle a... [Lire la suite]