21 mars 2014

a contrario

Depuis quelques temps, je cherche quelque chose que je ne trouve pas. Je fais donc partie de ces chercheurs à qui on ne donne pas les moyens suffisants et nécessaires de faire correctement leur travail, ce qui leur permettrait de trouver et de passer à autre chose. Et moi, je cherche désespérément comment on appelle les mots qui n’ont pas de synonymes. Parce que ça porte forcément un nom, la langue française est assez riche pour ne pas avoir oublié d’inventer un mot pour ça. Vous allez me demander à quoi ça sert d’avoir un mot pour... [Lire la suite]