07 janvier 2016

A.T.T. (augmentation du temps de travail)

C’est quand même vachement symptomatique, dès le lendemain du jour de l’an (peut-être même dès le 1er janvier), aux infos télévisées, on a rapidement et plutôt longuement parlé des jours fériés de 2016 car trois d’entre eux, et pas des moindres, tombent un dimanche. Un scandale, disent les syndicats. Une honte, disent les électeurs qui, du coup, se demandent s’ils ne vont pas voter Front National, lors du prochain scrutin. Une injustice de moins, vont crier les chômeurs qui, pour une fois, n’auront pas perdu des jours fériés... [Lire la suite]