07 octobre 2016

pas un poil dans la main, non mais dans le nez, oui

Ça m’agace, j’ai un poil dans le nez qui me chatouille. C’est souvent du même côté, à gauche, le côté du cœur que ça m’arrive. Je dois être plus sensible de la narine sénestre. Plus chatouilleux, aurais-je dû dire, d’ailleurs. Je suis également assez chatouilleux sur le bon mot, sur le bon vocabulaire. Mais aussi un peu pointilleux. À la fois sur ce que j’ai envie de dire mais aussi sur les poils qui dépassent. Surtout les miens parce que les poils des autres, soit je m’en contrefiche, soit ça me dégoûte. Et je ne parle que des poils... [Lire la suite]

21 août 2016

on va parler d’autre chose mais de quoi ?

Comme c’est dimanche, aujourd’hui, pour changer un peu, je arrêter de me prendre pour un diariste et je vais essayer de parler d’autre chose. Parler d’autre chose, oui, mais de quoi ? Il y a plein de sujets qui méritent qu’on les aborde mais encore faut-il trouver le bon. Celui qui sera le plus adéquat à la fois à ce que mes (pas) nombreux lecteurs attendent et au plaisir que je peux moi-même en retirer. Sinon, l’un ou l’autre est frustré et j’aime encore moins quand c’est moi. Les autres, s’ils le sont (et ils doivent l’être),... [Lire la suite]
28 novembre 2015

interdiction formelle de jeter ses propres déchets sur la voie publique

Je pense qu’on devrait légiférer pour interdire formellement de jeter ses propres déchets sur la voie publique. Et quand je parle de ses propres déchets, je ne parle pas des mégots, des papiers d’emballage de paquets de cigarettes, des emballages de hamburgers ou que sais-je encore, non, je parle des déchets les plus personnels qu’on puisse jeter par terre. Les déchets les plus intimes. Tout comme il est censé être interdit de cracher par terre, de faire pipi ou caca dans la rue, je pense qu’on devrait interdire de se faire éclater... [Lire la suite]
07 août 2015

le rat quitte le navire

Tout fout le camp, ma bonne dame et c’était bien mieux avant car on n’aurait jamais vu ça, de mon temps. Eh oui, c’est comme ça que ça se passe maintenant. Et même au niveau des patrons, maintenant, il n’y a pas que chez les salariés que les gens font ce qu’ils veulent et n’en font qu’à leur tête. Leur tête de cochon. Leur tête de con, même, pour certains. Et n’allez pas croire que je vais encore parler de femme de ménage car, même si j’en aurais encore pas mal à raconter, non, j’ai envie de parler de mon futur ex-directeur que... [Lire la suite]
12 juin 2015

mes fils, ma bataille

Sous des couverts d’histoires de ma vie, de ma vie privée, parfois, qui m’arrivent et que je raconte dans des billets, au fil de mes humeurs, il faut savoir que je ne raconte pas tant de choses que ça sur moi, en réalité. Parce que je peux aussi donner l’impression de… de donner le change mais, pour tout ce qui me concerne directement, c’est la plupart du temps à mots couverts ou alors, partiellement inventé. Comme quand on s’invente sa propre légende. Jamais vous ne trouverez quoique ce soit de véritablement intime dans ce blog.... [Lire la suite]
11 mars 2014

le nombril du monde

À céder, nombril en très bon état, ayant peu servi au regard de son importance. Ne s’est jamais plaint d’un complexe d’infériorité, bien au contraire. Endroit unique dans lequel le soleil se lève et se couche. Très protégé des regards indiscrets, il ne se dévoile qu’aux plus intimes. Ou lors de la saison des plages. Et encore, pas à n’importe quelle heure. Pourquoi céder un nombril en bon état de marche ? Déjà, au lieu de me demander pourquoi, vous devriez plutôt me demander ce que signifie un nombril en bon état de marche. Eh... [Lire la suite]