19 juillet 2019

oui, ai-je gardé l’accent ?

Oui, je suis toujours sur le défi qu’on m’a lancé, en pleine réflexion. Je profite de ces quelques jours de vacances pour jeter les bases d’un texte qui essaiera d’être à la hauteur de ce qu’on attend de moi. Entre deux préparations culinaires, des courses à gauche, des courses à droite, du rangement, des idées de menu et autres questionnements touchant à l’intendance en général et en particulier, je cherche et je trouve des mots qui n’ont pas de lettre qui dépassent. Qui dépassent de la ligne. Le suspense est total et la tension à... [Lire la suite]

17 avril 2019

profil de compétences

Alors, que vais-je mettre dans mon profil de compétences ? Que vais-je bien pouvoir y mettre ? Parce qu’il faut que ça soit à la fois pertinent, justifiable et surtout, il faudrait que je puisse sortir un peu du lot, du gros lot. Sinon, vu mon âge, les recruteurs ne vont même pas jeter un œil sur mon CV. Tu parles, Charles, à près de 60 ans, je suis plutôt du genre invisible, je fais partie des meubles. Plus personne ne me regarde, plus personne ne me fait le moindre compliment, plus personne ne se retourne sur moi… À... [Lire la suite]
29 novembre 2018

Chouchou, t'es où ?

Ça va, tu n’es pas trop gêné, toi, Chouchou. On ne peut pas dire que je te sollicite beaucoup, depuis quelques temps. Mais que fais-tu donc de tes journées ? Je me le demande. Tu n’es pas obligé de me répondre mais quand même, j’aimerais bien savoir. C’est vrai, ça, moi, je pensais que tu allais m’aider pour plein de choses et je me rends compte que tu n’es pas là. Par exemple, quand le réveil sonne, à 2h50… Oui, je sais ce n’est pas un réveil mais mon ancien téléphone qui fait une jolie musique toute douce pour ne pas... [Lire la suite]
25 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : la formation

Chose promise, chose due, Chouchou. Je t’avais dit que nous irions ensemble à Biscarrosse, eh bien, tu vois, nous sommes en route et tu vas voir comme on est bien, là-bas, chez le patron. Bon, bien sûr, il y a Claude et avec lui, on ne sait jamais trop sur quel pied danser car il est très capricieux et d’humeur changeante, alors, tu le verras sans doute très vite, il faut faire avec. Mais ne t’en fais pas, ils savent pourquoi tu viens avec moi, ça ne devrait pas poser de problème. Le président ? Non, il n’a pas voulu venir.... [Lire la suite]
22 octobre 2017

le frère de la fille de Nicolle

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce que m’a dit le président (le mien, pas Macron), hier midi quand il m’a sorti, alors que nous déjeunions d’un plat composé de quelques légumes d’hiver (je suis toujours en avance sur mon temps) et d’une cuisse de lapin, chacun. C’est un plat que j’avais cuisiné lundi dernier et dont j’avais gardé deux portions pour le réchauffer pour samedi midi. Dont acte. Je suis donc plutôt bien organisé dans mon intendance domestique. Mais là n’était pas le propos que je voulais tenir au sujet de ce que j’ai... [Lire la suite]
19 octobre 2017

retourner pousser le wagon au fond de la mine

Le retour à la case départ. On va encore dire que je suis un Stéphane-couche-toi-là. Non, pardon, un Stéphane coach-toi-là. Oui, parce que là, dans un peu plus d’une heure, j’ai rendez-vous dans une salle de gym (qui fait partie de celles où je suis inscrit) et je vais discuter avec un dénommé Vincent, professeur de gym particulier. Je le connais déjà un peu mais je le redoute tout en le trouvant très sympa .Parce que je crains qu’il n’oublie que le patron et moi (nous y allons en duo), nous sommes des seniors et donc, il va falloir... [Lire la suite]
19 février 2016

le plan B

Entre le président et moi, depuis une semaine, c’est à se demander lequel est le plus mal en point et lequel a le moins d’appétit. Et du coup, c’est très difficile pour ne pas dire compliqué (à moins que ça ne soit l’inverse) d’organiser les menus. En même temps, je me dis que tout ce que nous ne mangeons pas, ça fait comme si nous étions en train de faire un régime. Peut-être qu’au passage, nous aurons perdu un ou deux kilos. Et on pourra alors se dire que ce sera au moins ça de pris, si je puis dire. Ça sera toujours ça de gagné. Et... [Lire la suite]
07 février 2016

je veux juste rentrer chez moi

C’était limite cauchemardesque, avant-hier, alors que j’étais fatigué, que je tirais un diable (non pas par la queue) avec environ 20 kilos de poids pour rentrer chez moi. Ou presque chez moi. Vu que je me sentais de livrer le colis chez le patron, rue Cabirol, à deux cents mètres de mon appartement, mais c’est aussi un peu comme chez moi car j’en ai les clefs et de toute façon, j’étais avec Claude et le patron. Nous arrivions du salon Delissime, où Claude et moi sommes allés pour qu’il achète un deuxième four Vitalité afin de le... [Lire la suite]
29 janvier 2016

maintenant qu'elle est au courant

Hier, j’ai fini par lâcher le morceau parce qu’il a bien fallu que je m’adapte aux circonstances et ça va, elle sait tout. Ou presque. Maintenant qu’elle au courant, Monique, ça fait tout drôle. Et même encore plus. Car soudain, tout est devenu léger. On n’a plus à faire de cachotteries. On n’a plus à se prendre la tête pour organiser et tout faire correspondre, finalement, c’est un mal pour un bien. Peut-être qu’elle avait raison, il ne fallait rien prévoir pour ses 80 ans. Bon, d’accord, elle ne veut pas fêter ses 80 ans, ce que je... [Lire la suite]