26 mai 2017

après l'heure, ce n'est plus l'heure

Franchement, vous trouvez que c’est une heure raisonnable, vous ? Il est 23h15 ! Normalement, d’une part, je devrais être couché et d’autre part, ce n’est plus le moment de publier un billet. Pourtant, je vous jure que pendant la nuit dernière, au milieu de mes nombreux réveils intempestifs, j’ai pensé à ce que j’allais écrire aujourd’hui, depuis Biscarrosse où je suis envoyé spécial pour trois jours. Et quand je me suis réveillé vers 7h, puis vers 7h30, puis vers 8h15, je vous jure que j’étais prêt à allumer le PC pour m’y... [Lire la suite]

22 septembre 2016

sous les nuages exactement

On nous ment en permanence. On ne fait rien qu’à nous mentir. J’en veux pour preuve qu’on nous avait annoncé du soleil pour la journée et juste après déjeuner, dehors, je me suis rapidement installé dans mon fauteuil relax préféré (le premier des deux qui s’est présenté à moi) et j’ai fermé les yeux et j’ai écouté le silence, mon silence intérieur. C’était très agréable d’avoir les jambes au soleil, au doux soleil de ce début d’automne et la tête à l’ombre. D’ailleurs, je me la suis faite, encore une fois : « Ici... [Lire la suite]
10 février 2016

on a connu mieux

On a connu mieux. On a connu des jours meilleurs et on en connaître d’autres, tout aussi bons, tout aussi meilleurs. Mais depuis hier, on ne peut pas dire que c’est ça. Je ne sais pas où j’ai chopé ça mais j’ai une de ces crèves qui, comme son nom l’indique, me crève, me laisse au sol, me fout à plat, m’assomme, me cloue au pilori du mal-être et tutti et quanti. Et pour une fois, hier, en fin d’après-midi, j’ai pris ma température car je trouvais que j’étais bizarre, oscillant entre coups de chaud et frissons. Rien de plaisant, bien... [Lire la suite]
15 juillet 2015

chienne en chaleur

C’est encore elle, c’est toujours elle. Elle, qui pointe le bout de son nez, le bout de son tison pour nous en marquer comme on marque le bétail au fer rouge. Elle est revenue, elle est presque là, la canicule, cette chienne en chaleur, celle qui voudrait nous en faire profiter contre notre gré. Celle qui nous viole de ses ruts intempestifs et parfois de longue durée. Cette nymphomane des phénomènes météorologiques. Celle qui ferait bien de se faire soigner pour nous foutre un peu la paix et nous laisser respirer. Celle qui fait suer... [Lire la suite]