06 juillet 2020

plus vite que tout le monde

Tous ceux qui me connaissent savent que je suis un mec qui court tout le temps, que je suis toujours à courir au moins deux lièvres à la fois et que je suis quasiment un hyperactif. Et tous les autres sont si lents à côté de moi que ça me stresse énormément et de ce fait, ça me donne encore plus envie d’aller vite pour le semer car j’ai tellement peur que leur lenteur soit contagieuse et que ça me ramollisse, si je suis contaminé… Donc, je fais tout pour que rien ne me rattrape jamais pour ne jamais être empêché de courir, ne... [Lire la suite]

05 juillet 2020

qu’est-ce que tu veux qu’on apporte ?

C’est tout à fait normal et légitime de s’entendre poser toujours la même question, quand on invite quelqu’un à dîner chez soi (à dîner ou à déjeuner, bien sûr, ça marche dans tous les cas de figure !...) : « Qu’est-ce que tu veux que j’apporte ? » Parce que la décence, l’éducation et la bienséance veulent qu’on répondre : « Rien, tu viens, toi, c’est tout » et quand on est fayot ou quand on espère conclure : « Comme tu viens, ce n’est pas la peine d’apporter un cadeau, tu es un cadeau... [Lire la suite]
22 mai 2020

masque obligatoire

J’ai longuement hésité mais je pense que ça va m’être impossible de passer outre cette décision qui me coûte mais contre mauvaise fortune, je vais, nous allons tous faire  bon cœur et oublier certaines contraintes car la sécurité de tous prévaut sur le confort et le bien-être de l’instant. Donc, dorénavant (et surtout dorénaprès), il va falloir respecter certaines règles de bonne conduite pour tous les lecteurs et trices de ce blog. Il est hors de question que celui-ci passe outre les mesures de protection sanitaire qui sont... [Lire la suite]
30 juin 2019

jour de lessive

Je suis parti ce matin même, Encor soûl de la nuit mais pris Comme d’écœurement suprême, Crachant mes adieux à Paris… Et me voilà, ma bonne femme, Oui, foutu comme quatre sous… Mon linge est sale aussi mon âme… Me voilà chez nous ! Ma pauvre mère est en lessive… Maman, Maman, Maman, ton mauvais gâs arrive Au bon moment !… Voici ce linge où goutta maintes Et maintes fois un vin amer, Où des garces aux lèvres peintes Ont torché leurs bouches d’enfer… Et voici mon âme, plus grise Des mêmes souillures – hélas ! Que le... [Lire la suite]